solunmtyzen@gmail.com

Système nerveux

Comment libérer le système nerveux végétatif ? Et pourquoi ?

C’est très important de maintenir un esprit positif, car ruminer, être angoissé, engendre des tensions, et signifie une perte d’énergie pour l’organisme.

Les pensées discordantes détraquent le système nerveux cérébral. Il n’y a de poison plus fort que les pensées, les sentiments et les états négatifs de l’homme. La peur, la colère, la tristesse, la haine sont de tels poisons. Ce sont des résidus qui forment un dépôt dans le sang, et l’empoisonnent. Les pensées négatives ont une influence nuisible sur tout l’organisme de l’être humain, sur le cerveau, les poumons, le foie, le cœur, sur sa vitalité générale et par suite de cela, le système nerveux s’affaiblit et s’épuise complètement.

Ça était constaté que les bonnes pensées et les bons sentiments ont une influence bienfaisante sur le système digestif, et les pensées et sentiments négatifs ont une influence néfaste. L’accumulation d’une telle énergie provoque une certaine tension dans le système nerveux. Toute pensée et émotion négatives ont une influence nuisible sur le foie. Si le foie est dérangé, il réagit en provoquant un trouble de système nerveux, ainsi que des soucis d’indigestion.

Le système nerveux végétatif est un système qui permet de réguler différentes fonctions automatiques de l’organisme telles que la respiration, la circulation artérielle et veineuse, la pression artérielle, les sécrétions et les excrétions ainsi que la digestion. Cette énergie confisquée entrave la fonction de détoxication de l’organisme.

Les centres régulateurs du système nerveux végétatif sont situés dans la moelle épinière, le cerveau et le tronc cérébral (zone localisée entre le cerveau et la moelle épinière).

La première chose à faire pour augmenter et conserver l’énergie nerveuse est de réduire les dépenses mentales et émotionnelles trop pesantes, d’augmenter la dose de repos et de détente, et de cultiver les émotions positives telles que la joie, la satisfaction, l’espoir, le courage, et l’amour. On peut aussi augmenter la provision d’énergie nerveuse disponible par la pratique d’activité physique adaptée à sa condition.

La pratique d’exercices physiques pour une meilleure oxygénation est fortement conseillée, car cela active la circulation sanguine. L’exercice physique, de par le mouvement, va aider les émonctoires dans leur fonction éliminatrice, il va aussi opérer une déconnexion cortico-diencéphalique, c’est-à-dire que le cortex est comme « débranché » du diencéphale, et un lâcher-prise des tensions se fait ressentir.

Les contacts avec la nature doivent être fréquents (bains de soleil, promenades…), car ils représentent également une grande source d’énergie.

Le mode de vie doit être le plus équilibré possible. Un esprit positif est à adopter, et la pratique de diverses techniques de relaxation est un excellent support pour recharger petit à petit le système nerveux.

Les techniques énergétiques, telles que le magnétisme ou le reiki, permettent d’extraire et de libérer la charge émotionnelle résiduelle, et de réorganiser la sphère psycho-émotionnelle ; c’est-à-dire de réorienter toute l’énergie corporelle qui va circuler plus librement grâce aux barrages levés.

Pour supprimer cet afflux d’énergie négative, il convient aussi de pratiquer des exercices de respiration. En effet, les techniques respiratoires apportent également leurs bonnes contributions pour rééquilibrer le système nerveux. Savoir contrôler sa respiration, l’amplifier ou la freiner suivant les circonstances, permet une transformation physique, énergétique et psychique, le haut et le bas sont harmonisés.

La réflexologie s’avère être aussi une excellente technique pour stimuler l’énergie. Chaque organe ou partie du corps se retrouve dans la plante des pieds ou la paume des mains. Cette technique manuelle permet, par le massage des zones réflexes, de stimuler l’énergie vitale afin d’améliorer le fonctionnement de l’organisme, tout en le réharmonisant. Un traitement de fond influencera les organes de façon à ce qu’ils retrouvent leur équilibre.

D’autres techniques, sous différentes formes, telles que le Do in, le shiatsu, ou bien l’acupuncture permettent de libérer le diencéphale ; ce qui permettra un profond lâcher-prise au niveau du mental, et une relaxation offrant une revitalisation de l’énergie corporelle, ainsi le processus d’autoguérison est stimulé.

En effet, une fois l’énergie vitale stimulée, elle permet d’activer le processus d’autoguérison et de relancer l’organisme afin qu’il puisse renforcer le processus de désintoxication. Afin d’assurer que l’énergie circule avec fluidité, il est aussi conseillé d’avoir recours à des techniques manuelles ou bien de consulter un ostéopathe pour vérifier la colonne vertébrale, afin de s’assurer que les nerfs rachidiens ne sont pas irrités, ce qui pourrait crée un blocage au niveau du flux d’énergie.

RETOUR Naturopathie

Author Info

Solunmty

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...