solunmtyzen@gmail.com

Détente et recharge nerveuse

Comment s’effectue la détente puis la recharge nerveuse ?

Le système nerveux s’épuise suite à des surcharges humorales, par des aliments toxiques tels que les poisons overtoniens (tabac, alcool, café, sucre…), mais aussi par des surcharges émotionnelles comme le mauvais stress, les soucis, la peur, la colère, la tristesse ou bien toute autre émotion et pensées négatives. Ce qui résulte à un gaspillage d’énergie. Si la personne est carencée dû à un surmenage nerveux, alors elle use son énergie vitale inutilement, et il faudra donc la guider à se recharger en énergie afin d’aider le phénomène d’autoguérison. Il faut donc libérer le diencéphale. Libérer le diencéphale permet de lâcher prise et de se relaxer tout en revenant à soi. Il permet de restituer au système nerveux végétatif (sympathique) toute son autonomie afin de renforcer le travail de désintoxication des émonctoires. Plusieurs actions simultanées sont appliquées afin de libérer le diencéphale, de recharger la substance blanche sous corticale, de reconditionner le mental, de réutiliser l’énergie corticale, de réajuster les conduits nerveux, et de réanimer les émergences nerveuses. En libérant le diencéphale de cette énergie pesante (stress, angoisse, peur, tristesse), cela permet de mieux la canaliser afin de la faire travailler efficacement pour favoriser l’ouverture des émonctoires et les aider à éliminer la surcharge toxinique. Libérer les énergies consiste à mobiliser et à vérifier que l’influx nerveux et les hormones arrivent à chaque organe. Afin de libérer le diencéphale de l’emprise du cerveau pensant et procéder à une véritable détente et recharge nerveuse, le naturopathe s’appuiera sur une série de technique qu’il utilisera simultanément. 

Les différentes manœuvres employées sont au nombre de 6 : Relaxer, Reconditionner, Recharger, Réajuster, Réutiliser et Réanimer. 

Relaxer

Relaxer ; c’est tout ce qui nous permet un lâcher-prise au niveau du mental, par des techniques de relaxation (sophrologie, hypnose, visualisation…), le yoga, le Qi Gong, le Tai-chi, les exercices physiques, la marche, le contact avec la nature, ou bien prendre un bain avant de se coucher. Cette déconnexion du couple « cortex-diencéphale » s’obtient aussi par le sommeil naturel et par tout autre procédé visant a créé cette détente nécessaire au système nerveux. Cette relaxation permet d’agir consciemment sur les états d’anxiété, de nervosité, et de mauvais stress. Il y a aussi certaines huiles essentielles telles que le basilic, l’estragon, la mandarine, ou bien l’orange douce qui favorisent la détente du système nerveux.

Reconditionner

Cette manœuvre a pour but d’évacuer toutes pensées négatives afin de les remplacer par des pensées plus saines. Par le moyen de psychothérapies diverses telles que la sophrologie ou l’hypnose, les pensées néfastes sont court-circuitées pour laisser place à un état d’esprit plus positif visant à soutenir le processus d’autoguérison. Par ces techniques, on change notre manière de penser et de voir les choses, on recadre les situations pour les voir sous un autre angle de vue et l’on garde que les aspects positifs ; ainsi les idées pesantes qui étouffent le mental, qui gênent l’activité du diencéphale et qui créent un gaspillage important de l’énergie nerveuse peuvent être totalement irradiées du mental.

Recharger

Cette manœuvre vise à recharger la substance blanche du cerveau (réservoir primordial en énergie) en ravivant l’énergie vitale de différentes manières telles que des respirations profondes, le Pranayama des hindous, les bains de soleil, le contact avec le sol, une alimentation crudivore, la méthode Kneipp et les bains de siège de Khune, pour ne citer que quelques exemples. Recharger ; c’est employer l’énergie vitale sous certaines formes pour dynamiser la substance blanche du cerveau.
La synergie entre les contractions lentes permettant de recharger le cervelet et la moelle ainsi que le travail des aliments sains et plus particulièrement consommés crus, et participants aux diverses réactions chimiques nourrissant les plexus, permet une autoguérison plus optimale.
En effet, une fois que cet influx d’énergie est augmenté, elle permet alors d’aider l’organisme dans son processus de désintoxication.

Réajuster

Cette manœuvre a pour but de faire vérifier par un ostéopathe, l’alignement de la colonne vertébrale, afin de la réajuster si besoin, et de décompresser les boîtes osseuses qui relient les nerfs aux organes, si nécessaire. Cette manipulation vise à faire circuler l’énergie nerveuse avec fluidité dans les structures du système nerveux. 

Réutiliser

Cette manœuvre consiste à utiliser l’énergie nerveuse accumulée dans le cortex dans le but d’accélérer le processus d’autoguérison, à l’aide de techniques d’auto-hypnose, d’auto-suggestion, de visualisation ou de méditation guidée.

Réanimer

Cette manœuvre vise à stimuler l’énergie vitale localisée au niveau des terminaisons nerveuses, par le biais de la réflexologie ou bien l’acupuncture, afin qu’elle soit redirigée en direction des émonctoires pour les aider dans leurs fonctions. Une fois l’énergie sollicitée, elle peut alors renforcer le phénomène d’autoguérison. La libération du diencéphale et de ses annexes permet aux commandes nerveuses du sujet de fonctionner de façon optimale pour ré-harmoniser le couple psyché-soma, sachant qu’un mental surmené bloquera les glandes digestives et les grands émonctoires, multipliant ainsi les processus de l’encrassement humoro-cellulaire. Ces étapes amènent à une bonne récupération nerveuse et cellulaire. Un état de détente profonde est induit lors de la pratique de la relaxation, car elle agit par un relâchement de la tension musculaire et psychique.

Une fois le diencéphale libéré, l’énergie qui en découle peut alors être mise à disposition des organes. Ceux-ci peuvent alors mieux fonctionner et donc libérer plus efficacement les toxines du corps.

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...