solunmtyzen@gmail.com

Théorie des surcharges et facteurs principaux d'intoxination

La théorie des surcharges avec les deux facteurs principaux d’intoxination

La plupart des déchets proviennent de l’extérieur et pénètrent dans notre organisme par les voies digestives, les voies respiratoires ou bien par la voie cutanée. Les déchets proviennent également de l’usure organique (cadavres de globules rouges, débris de cellule, déchets de protéines, minéraux usés…). Les deux facteurs principaux d’intoxination sont les déchets colloïdaux (colles) et les déchets cristalloïdaux (cristaux). Les colles seront éliminées par le foie, les intestins et les glandes sébacées de la peau, tandis que les cristaux seront principalement éliminés par les reins et les glandes sudoripares de la peau.

LES COLLES

PatesLes colles sont des déchets non solubles dans les liquides organiques. Elles proviennent du métabolisme des glucides et des lipides. Ces déchets se présentent sous la forme de glaires, de matières visqueuses, de floculats (amas de cellules protéiques), de cellules mortes ou malades (matière visqueuse) et s’éliminent par le foie, les intestins et les glandes sébacées. Les colles sont donc éliminées par les selles, la bile (elle-même éliminée par les selles) et le sébum. Si ces émonctoires ne fonctionnent pas correctement, alors les déchets colloïdaux seront dirigés vers un autre émonctoire de secours : les voies respiratoires. C’est alors que des crachats, des glaires, une otite, une angine, un rhume, des pertes blanches (utérus)… apparaissent afin d’évacuer l’excès de toxines. Les colles sont également appelées catarrhes, et ne sont pas douloureuses comme les maladies à cristaux, par contre elles sont assez gênantes, car elles coulent. Dans ces maladies à colles, on retrouve les catarrhes des voies respiratoires (asthme, sinusite, otite, rhume, bronchite), les catarrhes de la peau (eczéma coulant, acné…), les catarrhes des voies digestives (la diarrhée) et les catarrhes de l’utérus (écoulement). Un catarrhe est une inflammation d’une muqueuse qui s’ensuit par un écoulement plus ou moins clair ou épais. Les colles favorisent aussi l’hémogliase (accumulation de colles dans le sang) et la lymphogliase (accumulation de colles dans la lymphe). Les déchets colloïdaux proviennent d’une alimentation trop riche en glucides (céréales raffinées, pain, pâtes…) et lipides (graisses).

Les conseils thérapeutiques pour les maladies à colles sont les suivants :

  • Diminuer ou supprimer les aliments à risque.
  • Drainer les colles excédentaires par les émonctoires adéquats.
  • Assécher l’organisme en buvant peu pendant quelques jours. En effet, les colles étant des substances non solubles, elles ont tendance à s’accumuler dans la lymphe, et en asséchant l’organisme, alors celui-ci sera contraint d’extraire du liquide dans la lymphe afin de maintenir le volume sanguin normal. En réponse à ce processus, les colles acheminées par la lymphe pénètrent plus abondamment dans le flux sanguin que normalement.

Les colles peuvent être drainées par l’usage de plantes hépato-biliaires, plantes laxatives et plantes pulmonaires, en voici quelques-unes :

  • Les plantes hépato-biliaires : artichaut, romarin, radis noir, olivier, boldo, petite centaurée, chicorée sauvage, eupatoire, curcuma, trèfle d’eau, verge d’or, menthe poivrée…
  • Les plantes laxatives : bourdaine, cascara, casse, eupatoire, graines de lin, manne, mauve, nerprun, pêcher, polypode, réglisse, ricin, séné…
  • Plantes pulmonaires : eucalyptus, origan, pin sylvestre, plantain, polygala, réglisse, serpolet, thym, tussilage…

LES CRISTAUX

SucréLes cristaux sont des déchets solides, issus de la dégradation des protéines, des aliments acides ou des sucres raffinés et dissous dans les liquides organiques : urée, acide urique, minéraux usés. 
Les cristaux proviennent donc de la digestion et de la surconsommation d’aliments riches en protéines tels que la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers, les légumineuses et les céréales raffinées, et d’un excès d’aliments acides ou de mauvais glucides (sucre raffiné…). Les maladies à cristaux se caractérisent par des rhumatismes aigus ou chroniques, des sciatiques, des calculs, des névrites, ou bien des eczémas secs…

Les émonctoires principaux qui éliminent ce type de déchets sont les reins, la vessie et les glandes sudoripares. Pour évacuer les déchets cristalloïdaux, une thérapie liquide s’impose. En buvant beaucoup, les cristaux se dissolvent et pourront être éliminés plus facilement. La source alimentaire responsable de la formation de cristaux est à diminuer ou à supprimer temporairement, et les émonctoires concernés (reins, glandes sudoripares) doivent être stimulés à l’aide de plantes diurétiques et de plantes sudorifiques afin de favoriser l’élimination.

Quelques plantes favorisant l’élimination des cristaux :

  • Les plantes diurétiques : orthosiphon, chou, fenouil, maïs, poireau, oignon, aubier de tilleul, bruyère, bugrane, busserole, cerisier, chiendent, pissenlit, églantier, frêne, genévrier, ortie, piloselle, prêle, reine des près…
  • Les plantes sudorifiques : bardane, bourrache, camomille, pensée sauvage, sureau, tilleul…

Ces déchets sont donc évacués par les reins et les glandes sudoripares, qui avec l’urine et la sueur offrent un abondant support à leur dissolution. Le corps, par sa force vitale, met tout en œuvre pour rétablir le seuil de tolérance toxinique. La force vitale doit être donc relancée afin de permettre à l’organisme de s’auto-guérir. Pour recharger en douceur le système nerveux, une bonne oxygénation stimulant la circulation sanguine, le fait de pratiquer des techniques de relaxation et de respiration et la pratique de la pensée positive, ainsi que d’avoir un mode de vie équilibré, sont tout autant d’éléments qui contribuent fortement à une hausse de la vitalité.

Une fois l’énergie relancée, elle pourra donc circuler avec fluidité dans l’organisme afin de permettre celui-ci, d’assurer le processus de désintoxication. 

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...