solunmtyzen@gmail.com

addictions

Les addictions ; comment s’en libérer ?

Les « mauvaises habitudes » sont souvent difficiles à changer.

Nous sommes tous plus ou moins toucher par des dépendances, ou des penchants.

Ces dépendances nous bloquent pour faire les choses que nous voudrions vraiment faire. Elles nous font perdre du temps, et nous dévient de notre vraie destinée, car la plupart du temps ces dépendances sont dévastatrices.

Les addictions concernent la dépendance à des substances agissant sur le cerveau, mais pas seulement, car certains comportements sont aussi classés comme des addictions à part entière.

Le mécanisme de la dépendance est assez simple à comprendre. C’est une recherche de stimulation destinée à anesthésier, ou étouffer, un mal-être, une sensation désagréable, une insatisfaction, un inconfort, ou bien à remplir un vide par une substance ou un comportement néfaste.

Cette stimulation est destinée à provoquer un plaisir, une satisfaction qui découle du fait d’échapper à l’inconfort et au mal être. Cette stimulation peut provenir de diverses formes d’addictions.

Il y a les addictions liées à diverses substances telles que l’alcool, les médicaments, le tabac, la nourriture ou bien la dépendance aux drogues.

Il y a aussi les addictions d’ordre comportementales, telles que la dépendance au travail, aux jeux, aux pratiques sexuelles, ou bien les achats compulsifs.

L’addiction est la réponse chez certaines personnes, qui permet de soulager un malaise intérieur, et qui se définit comme une succession d’actes susceptibles d’amener du plaisir.

Ce qui se passe avec la dépendance, c’est que lorsqu’on perçoit un mal-être, et bien il y a un mécanisme de défense qui s’enclenche et qui ouvre la porte au mécanisme de dépendance pour aller chercher une stimulation extérieure de manière à ne plus sentir ce mal-être. Et, en ne ressentant plus l’inconfort, et bien naturellement, on va ressentir le plaisir.

Et c’est de ce plaisir compensatoire que l’on va devenir dépendant. Bien plus que la substance en elle-même, ou le moyen en lui-même.

C’est la raison pour laquelle, un toxicomane va pouvoir renoncer à sa drogue que si on lui donne une drogue plus forte. Mais s’il ne peut pas compter sur une dose, ou une substance, ou une stimulation plus forte alors ça sera plus difficile pour lui de renoncer à sa drogue. Donc cela prouve bien que l’on est plutôt dépendant du plaisir.
Si le plaisir est plus fort, dû un autre moyen de stimulation, alors on va abandonner le précédent. La substance ou le moyen de stimulation qui constitue la dépendance n’est pas le problème en tant que tel. Le problème est, cette tendance à se laisser déporter en dehors de l’inconfort, de la souffrance, du mal-être, ou bien de la sensation de vide en ayant recours à certains comportements et substances superficielles. Mais à quel prix ?

Il y a comme un conflit intérieur, il y a une partie de vous qui a envie d’arrêter cette dépendance, et une autre partie qui a envie de continuer.

L’hypnose pour se libérer des dépendances

L’hypnose, parmi d’autres techniques, est un excellent outil qui permet de balayer les addictions et de se reprogrammer comme une personne équilibrée et heureuse sans avoir à se remplir avec des éléments néfastes à long terme. Avec l’hypnose, il y a possibilité de se réorienter vers une vie plus saine, libérée de toutes ces dépendances. Cette méthode naturelle agit au niveau de la conscience.

L’hypnose est un outil efficace pour sortir de cette problématique. Le problème peut être abordé d’une manière très différente, non seulement vous avez la possibilité de changer de comportement, mais aussi, de changer les associations intérieures qui génère ce comportement. Tant que ces associations à l’intérieur de vous ne changent pas, et bien ça sera assez difficile de changer le comportement dépendant. Si ce qui génère le comportement est changé, ainsi cela permettra de balayer plus facilement les addictions. L’hypnose donne ainsi la possibilité de se reprogrammer et de se réorienter vers une vie plus saine, libérer de toutes dépendances.

Cette méthode permet de remonter à la source du problème en induisant un état de conscience modifié chez le consultant. Dans cet état de relaxation profonde, la personne est plus réceptive aux suggestions et aux nouveaux schémas de pensées positives, qui s’installent progressivement dans son subconscient.

Cet outil thérapeutique permet de casser les schémas comportementaux de la dépendance, et de travailler en profondeur sur les effets secondaires possibles, tels que la nervosité, le stress, ou bien la peur de prendre du poids dans le cas de l’arrêt du tabac, par exemple. Elle permet d’apprendre à gérer les émotions et de se défaire des habitudes tout en diminuant la sensation de manque.

L’hypnose permet ainsi de couper la dépendance, de se défaire des habitudes et de diminuer la sensation de manque. Un travail en profondeur sur ces émotions permet de s’en détacher, de prendre du recul et de rediriger de manière positive toute son énergie.

Elle apporte un soulagement et permet de travailler en profondeur sur les croyances et l’anxiété qui accompagnent le trouble obsessionnel.

L’hypnose n’est pas une baguette magique, car cela implique aussi beaucoup de volonté et de conscience de la part de la personne désireuse de se débarrasser une bonne fois pour toutes, de ses habitudes qui la pèsent. Cela implique des efforts répétés, de la détermination et de la persévérance.

RETOUR Hypnothérapie

Author Info

Solunmty

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...