solunmtyzen@gmail.com

les-combinaisons-alimentaires-quels-sont-leurs-interets-pourquoi-solunmty

Les combinaisons alimentaires : quels sont leurs intérêts ? Pourquoi ?

Les combinaisons alimentaires ont été découvertes et développées aux États-Unis par l’hygiéniste, M.Herbert M Shelton (1895-1985).

Voici les 10 règles de M.Shelton :

300_2F0035lowres

1) Manger acides et amidons à des repas séparés.

2) Manger les aliments protéiques et les hydratés de carbone (amidon/farineux) à des repas séparés.

3) Ne manger qu’un aliment contenant une protéine concentré à un même repas.

4) Manger les protéines et les acides à des repas séparés.

5) Manger les corps gras et les protéines à des repas séparés.

6) Manger les protéines et les sucres à des repas séparés

7) Manger amidons et sucres à des repas séparés

8) Manger les melons seuls

9) Prendre le lait seul, ou n’en prendre point du tout

10) Délaisser le dessert

 

Le but ultime des bonnes associations alimentaires est de favoriser la désintégration complète des nutriments.

Quelques exemples de protéines : fromage, yogourt, noix, légumineuses, œufs, olives.

Quelques exemples de féculents : le pain, les pâtes, les céréales (riz, orge, quinoa, blé…), les pommes de terre et tous les légumes racines (carotte, courges, navets).

Un fruit est à consommer avant le repas ou en collation (11 h et 17 h). Le fruit cru ne fait que passer dans l’estomac puis est assimilé très rapidement dans l’intestin. S’il est consommé en cours du repas ou en dessert, il reste piégé plusieurs heures dans l’estomac pendant la « décomposition » des protéines et acidifie le bol alimentaire. Les conséquences de cela sont une digestion difficile, des fermentations et des ballonnements.

Éviter de manger les acides et les amidons au cours du même repas, car l’acidité inhibe l’enzyme salivaire nécessaire à la digestion des amidons. La digestion de la protéine en milieu acide bloque instantanément celle de l’amidon.

Commencer un repas par un aliment cru (fruits, crudités, graines germées) évite la réaction d’hyperleucocytose, à savoir l’augmentation significative du nombre de globules blanc (leucocytes), phénomène qui pénalise le système immunitaire. Ce phénomène ne se produit pas si le repas contient au moins 80 % d’aliments crus et est atténué si le repas débute par une bonne proportion de cru.

L’intérêt des combinaisons alimentaires est d’associer correctement les aliments, c’est-à-dire d’avoir une alimentation variée, d’utiliser les bons aliments au quotidien afin que ceux-ci soient digérés et assimilés de façon optimale.

i4000_Asparagus_photo

Les bonnes combinaisons alimentaires s’appuient sur le principe que les familles alimentaires que sont les amidons, les farineux, les protéines, les légumes et les fruits se digèrent très facilement du fait :

1) de la durée de digestion différente pour chaque catégorie d’aliments

2) du lieu différent de digestion

3) du degré d’acidité différent pour la digestion des aliments

4) des enzymes différentes (les enzymes permettent de dégrader les aliments en éléments unitaires assimilables que l’on appelle nutriments : acides aminés, acides gras, oses)

À titre d’exemple :

— La ptyaline se trouve dans la bouche et plus particulièrement dans la salive. Elle permet de commencer la dégradation des amidons et à besoin d’un milieu alcalin.

— La pepsine se trouve dans l’estomac et concasse les protéines en peptides. Pour se faire, il lui faut un milieu acide.

— La lipase pancréatique associée à la bile dégrade les graisses dans le duodénum en acides gras.

Éviter une protéine forte avec un farineux fort, car la digestion en milieu acide de la protéine bloquerait instantanément celle de l’amidon.

Ne pas mélanger au cours du même repas un aliment acide et un farineux, car l’acidité inhibe l’enzyme salivaire débutant la digestion des farineux.

Tout aliment qui se digère rapidement doit attendre l’aliment qui se digère plus lentement pour quitter l’estomac, c’est un processus qui peut prendre jusqu’à 6 ou 8 heures.

En attendant les fruits, les légumes crus ou cuits, et certains amidons subissent certaines décompositions et fermentations, qui produisent des gaz, de l’acide et de l’alcool, ainsi qu’une mauvaise digestion. L’énergie est le facteur le plus important nécessaire à la récupération de la santé et elle doit être conservée à tout prix en veillant à ne pas la gaspiller pour une digestion inutile.

Manger en respectant un ordre permettra de maximiser la conservation de l’énergie vitale.

Les 4 raisons principales qui poussent les gens à suivre les bonnes combinaisons alimentaires, sont pour enrayer la mauvaise digestion, guérir d’une maladie, être en bonne santé ou perdre du poids.

Le temps de digestion des familles d’aliments est très différent. Les fruits sont digérés en quelques minutes. Les légumes le sont en 30 minutes environ et les légumineuses en plusieurs heures. Certains aliments peuvent s’associer, alors que d’autres sont incompatibles entre eux et peuvent occasionner des troubles de santé plus ou moins importants.

La présence de protéines (viande, poisson, œuf, produits laitiers, etc.) dans un repas diminue la réponse glycémique. Les lipides, quant à eux, diminuent le pouvoir sucrant des glucides. Les fibres (fruits, légumes, céréales, légumes secs, etc.) ont un effet ralentisseur notable sur l’absorption des glucides.

Lorsque les glucides sont associés à d’autres aliments au cours d’un repas, leur pouvoir hyperglycémiant varie. De plus, il est également un peu différent selon les personnes, selon les modes de cuisson, selon le degré de maturation des fruits. La présence de graisses a pour conséquence de ralentir la digestion, et donc de diminuer l’index glycémique.

Les avantages des associations alimentaires sont une digestion légère sans ballonnement, une détoxication de l’organisme, un soulagement du système digestif, un regain de vitalité, un transit amélioré par une rééducation intestinale, pour en citer quelques exemples.

Le fait de manger en respectant un certain ordre représente une évidence à adopter absolument. Changer ses habitudes n’est pas facile, mais en prendre conscience est le début du changement.

RETOUR Naturopathie

Author Info

Solunmty

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...