solunmtyzen@gmail.com

humorisme, naturopathie

Quels sont les principes de l’humorisme ?

HumorismeL’humorisme c’est l’art d’assainir les liquides corporels qui représentent 70% des composantes du corps humain, qui correspond au sang, à la lymphe et aux liquides interstitiels et cellulaires. L’humorisme s’intéresse à la qualité des liquides de l’organisme et nous emmène au cœur du commencement de la maladie, afin de pouvoir mieux l’analyser pour mieux la chasser.

1. La loi de destination de Jennings

L’état de la maladie est un processus naturel qui permet de redonner l’équilibre fonctionnel ou organique de l’organisme, en sollicitant ses capacités à se défendre et à s’auto-guérir.

2. La loi du risque allopathique de Marchesseau

Si l’on refuse de prendre conscience des symptômes qui peuvent survenir, alors cela va contre la nature et entraine l’installation de la maladie.

3. La loi de la toxémie de Tilden Mosseri

La cause principale de la maladie c’est l’encrassement humoral ou la toxémie, qui s’installe lorsque les aliments que nous assimilons ne sont pas compatibles avec notre système digestif et qui crée une accumulation de déchets difficiles à expulser.

4. La loi de l’unicité-finalité pathologique de Khune –garillon

Toute maladie est une seule et même maladie qui provient de nos mauvaises habitudes de vie. Quelques soit les symptômes, cela ramène principalement à une seule et même cause : l’encrassement humoral.

5. La loi du potentiel – santé de Thomson

Si la masse vivante est supérieure à 1 par rapport à la masse toxémique à évacuer, alors cela signifie que l’individu bascule dans l’état de la maladie aiguë. Si au contraire la masse vivante est inférieur à 1 par rapport à la masse toxémique à chasser, alors cela entraine le passage à l’état chronique, voir dégénératif.

6. La loi du degré d’évolution pathologique (=de la maladie)

Si l’on ne se prend pas en charge dès les premiers symptômes de la pré-maladie, alors celle-ci évoluera de l’état aigue à l’état chronique, puis dégénératif. Les symptômes de la biogonie aigue (la maladie) pourraient se manifester sous forme d’inflammation de tous genre comme une fièvre, une otite ou bien une gastrite pour en nommer quelques-uns. Tandis que le passage de la maladie aigue se manifestera par des symptômes d’insuffisance, comme des troubles digestifs par exemple. Lorsque la maladie a atteint l’état lésionnel et dégénératif, un ou plusieurs organes sont partiellement ou totalement détruits, et à ce stade-là, c’est la médecine allopathique qui prend la relève.

7. La loi d’évolution centripète de Hering

La maladie s’installe toujours par un phénomène centripète, c’est-à-dire que ce sont tous les éléments qui nous viennent de l’extérieur et que nous assimilons. Cela signifie que pour activer le processus de guérison, le phénomène inverse doit être enclenché, qui est de nature centrifuge. Cette force centrifuge permet d’expulser le mal intérieur vers l’extérieur.

8. La loi des causes secondes de la maladie

Les causes secondes de la maladie sont classées sous trois différentes catégories :

  • La première, c’est la maladie dite de surcharge, ce qui signifie qu’une accumulation de déchets s’est installée.
  • La seconde, c’est la maladie dite de carence, c’est-à-dire que l’organisme souffre d’un manque par rapport à la surcharge qu’il endure.
  • Et la troisième catégorie, c’est la maladie dite d’équilibre ou de répartition qui précise que cet état ne présente plus aucuns symptômes des deux états précédents, mais en contrepartie, il présente des symptômes neuro-végétatifs beaucoup plus graves.

Author Info

Solunmty

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...