solunmtyzen@gmail.com

qu-est-ce-que-le-drainage-humoral-solunmty

Qu’est-ce que le drainage humoral ?

Le drainage humoral est une cure de désintoxication générale qui aide le corps à se débarrasser de sa surcharge de déchets. Les surcharges déséquilibrent peu à peu le terrain biologique, constitué par nos échanges humoraux perpétuels. D’où la nécessité d’effectuer un drainage humoral.

Ce drainage consiste à stimuler le travail de filtration du sang et d’élimination des toxines par les différents émonctoires. Il permet de mobiliser la lymphe dont le rôle est de nettoyer le tissu interstitiel, de filtrer les gros déchets, les virus et les bactéries. Ce processus, permettant de faire remonter la lymphe, et les liquides intra et extra cellulaires, permet également de réactiver la pression osmotique précédemment déstabilisée par l’hypoxémie. Pour effectuer un drainage humoral, on procède tout d’abord par un déstockage toxinique, puis à l’ouverture des émonctoires et à une stimulation du système nerveux végétatif.

Déstockage toxinique

La première phase consiste à effectuer un déstockage toxinique. Réduire une alimentation ou la prendre la moins encrassante possible. Il convient d’assécher la source de la toxémie par des régimes hypotoxiques restrictifs, des monodiètes, des jeunes secs hydriques ou mixtes. Ce sont des méthodes qui vont de la surface vers la profondeur dans le but de drainer la lymphe, le sang et les liquides intra et extra cellulaires.

Ouverture des émonctoires

La deuxième phase du drainage consiste à ouvrir les émonctoires.
Chaque organe à son propre méridien (ligne d’énergie). Et chaque méridien correspond à un organe précis. Les méridiens régulent l’énergie de l’organisme. Quand les énergies des méridiens ne circulent pas librement, le réservoir d’énergie s’affaiblit et là commence les maladies. Les méridiens fonctionnent avec un cycle circadien (24heures), et toutes les deux heures un organe méridien est en pleine activité par effet d’osmose d’énergie et de sang.

Chaque organe-entaille possède un cycle de 2 heures ou son énergie est à son potentiel maximum :

1 h — 3 h : Foie
3 h — 5 h : Poumon
5 h — 7 h : Gros intestin
7 h — 9 h : Estomac
9 h — 11 h : Rate
11 h — 13 h : Cœur
13 h — 15 h : Intestin grêle
15 h — 17 h : Vessie
17 h — 19 h : Rein
19 h — 21 h : Pericardium (maitre du cœur : représenté à droite de l’estomac)
21 h — 23 h : Triple réchauffeur. Le triple réchauffeur permet la circulation de l’énergie entre les trois parties du corps [haut, milieu, bas]

23 h — 1 h : Vésicule biliaire

Lorsqu’un organe est déficient, c’est à ces heures que certains symptômes peuvent apparaitre. Une fois que les rythmes biologiques sont à nouveau synchronisés, cela indique que l’état de l’individu s’est amélioré.

Nos organes d’élimination des toxines sont : le foie [en priorité], les reins, le colon, mais aussi les poumons et voies respiratoires [sinus], la peau et les muqueuses. Il est déjà possible de les soutenir simplement en mangeant certains aliments, en mastiquant bien et aussi en ayant de l’exercice modéré. Les émonctoires sont stimulés à l’aide de draineurs, et se nettoient de tous les déchets qui stagnent dans ses tissus et encrassent leurs filtres naturels.

Pour effectuer ce drainage, plusieurs moyens et méthodes peuvent être employés, tel que les plantes médicinales, les laxatifs, les purgatifs ou bien la consommation de jus d’aliments ayant des vertus désintoxiquantes. D’autres techniques pour effectuer un drainage naturel sont par exemple les massages, mais aussi l’hydrothérapie du colon, les bains chauds, le sauna pour la peau, le massage des viscères, l’application d’un drainage humoral manuel, la réflexologie plantaire, les élixirs floraux, ou l’usage du bol Jacquier.

Les draineurs intestinaux permettent de chasser les toxines des tissus hors du corps. Ce nettoyage permet d’éliminer les déchets du terrain en profondeur.

Les techniques : les purges, les laxatifs, les plantes.

Pour nettoyer les intestins, des plantes laxatives douces [graines de lin, graines de psyllium, la réglisse, la mauve…] peuvent être utilisées, car elles permettent de faciliter l’évacuation intestinale. Une autre façon de nettoyer les intestins est par l’hydrothérapie du colon. C’est une méthode qui consiste à introduire quelque dix litres d’eau à température variable dans les intestins, sans pression, ce qui a des effets positifs sur le travail intestinal. Le nettoyage de l’intestin est de préférence accompagné d’un régime à base de fruits et de légumes, ainsi que de tisanes.

Hippocrate a dit :
« La mort commence dans le colon »

Les cures à base d’acides humiques, de glutamine et de bactéries d’acide lactique sont également conseillées pour nettoyer les intestins. En effet, la glutamine et les bactéries d’acide lactique contribuent à rétablir l’équilibre de la flore intestinale par le nombre et la qualité des bactéries et les acides humiques permettent d’éliminer les déchets métaboliques.

Pour les reins, l’usage des plantes diurétiques telles que le bouleau, l’aubier de tilleul, le sureau et le pissenlit peuvent être utilisés.

Néanmoins, il faut être prudent, car le drainage des reins diminue l’énergie vitale et peut entrainer une déminéralisation.

Pour évacuer les déchets par la peau, il convient de pratiquer de l’exercice physique, des séances d’hydrologie chaude [sauna, bain chaud…], qui permettra de stimuler la transpiration. On peut y associer des plantes sudorifiques telles que la bourrache, le sureau, la bardane, la reine des prés.

Pour les poumons, l’exercice physique est primordial, ainsi que l’usage de nombreuses plantes expectorantes et/ou fluidifiantes des sécrétions bronchiques.

Lorsqu’un des émonctoires est nettoyé, il redevient capable de filtrer correctement le sang. Il peut alors débarrasser les toxines accumulées dans les tissus profonds, pour ensuite les transporter vers les émonctoires qui vont filtrer ce sang. Le drainage est donc caractérisé par une élimination accrue de déchets par les émonctoires. Lorsqu’un drainage est effectué, les manifestations sont visibles, les urines doivent se foncer, car elles sont chargées en déchets. La transpiration est plus abondante, les intestins évacuent plus de matières, plus régulièrement et les déchets colloïdaux sont libérés par les voies respiratoires. Ces signaux visibles signifient en général qu’il y a une diminution de la quantité de toxines contenues dans les tissus.

Stimulation du système nerveux végétatif

La troisième phase du drainage consiste à aider le système nerveux végétatif. L’organisme qui distribue l’énergie nécessaire aux organes et aux plexus. Différentes approches telles que la sophrologie, le yoga, les techniques de respiration, la visualisation positive, ou bien la méditation sont à envisager pour aider le système nerveux à se régénérer, afin d’aider le corps dans son processus d’auto-guérison. Le drainage humoral est donc une cure de désintoxication générale qui permet d’effectuer un nettoyage en profondeur, car les liquides organiques, intra et extra cellulaires sont sollicités.

RETOUR Naturopathie

Author Info

Solunmty

No Comments

Post a Comment

Suivez-moi

SuperWebTricks Loading...

Suivez-nous

SuperWebTricks Loading...