Auteur : Solunmty

Aidez votre enfant à se libérer de la peur du noir avec ce MP3 d’hypnose

Est-ce que votre enfant tarde d’aller se coucher et refuse de dormir avec toutes les lumières éteintes ? Est-ce que vos nuits se sont transformées en moment de stress, en voyant votre enfant angoissé et terrorisé à l’idée de dormir avec les lumières éteintes ?

La peur du noir chez les enfants est quelque chose de très commun. La plupart d’entre nous ont eu pendant l’enfance cette peur liée à l’angoisse de ce qui pourrait se passer ou survenir pendant la nuit. La peur du noir, aussi appelé nyctophobie, est une étape courante du développement émotionnel de l’enfant. L’imagination débordante des enfants alimente de manière plus ou moins intense cette peur du noir. Certains enfants pensent qu’il y a des monstres qui se cachent sous leur lit, ou bien qu’il y a des fantômes dans leur placard, ou tout autre phénomène sortis d’un film de science-fiction. Si cette peur persiste, cela peut entrainer des problèmes d’endormissement, de concentration pendant la journée due à un manque de sommeil, ou à un sommeil perturbé, ou bien encore l’enfant peut faire des cauchemars récurrents qui viennent ajouter plus d’angoisse, le soir, au moment du coucher. 

Je vous propose donc, une petite histoire hypnotique pour aider votre enfant à se libérer de la peur du noir, avec ce MP3 d’hypnose :

Peur du noir pour les Enfants

Dans ce MP3 d’hypnose, votre enfant aura l’opportunité de rencontrer un magicien qui va l’aider à surmonter sa peur du noir. Une technique de PNL est aussi intégrée dans ce MP3 d’hypnose afin d’apporter un changement à un niveau profond. Ainsi votre enfant se libère une bonne fois pour toutes de cette peur du noir et retrouve la sérénité et la paix profonde pendant ses nuits.

Technique puissante de PNL pour régler les conflits

Est-ce que vous êtes déjà entré en conflit avec quelqu’un qui ne partageait pas votre point de vue, et vous vous êtes demandé comment régler ce différend ? Comment transformer un conflit, en une source d’apprentissage ?

Nous avons tous une vision du monde qui nous est propre, et qui est constituée de toutes les valeurs, croyances et expériences que nous expérimentons au cours de notre vie, et qui façonne notre manière de penser, d’agir et de se comporter. C’est pour cela, que quelquefois nous entrons en conflit avec des personnes qui ne partagent pas toujours les mêmes points de vue, et ces disputes, ces affrontements peuvent quelques fois prendre une tournure laissant un goût vraiment amer, quand chaque partie campe fermement sur leurs positions, sans même tenter de comprendre vraiment l’autre. Par la divergence d’opinions, les conflits sont donc inévitables. Loin de menacer les relations, ceux-ci permettent au contraire de les enrichir, à condition toutefois de savoir comment retourner la situation, pour l’analyser sous un autre angle de vue, et en puiser des apprentissages, et de la maturité. La première chose à faire avant d’essayer de résoudre un conflit, c’est de le définir avec précision, ça deviendra alors plus facile de trouver des solutions. Pour résoudre efficacement un conflit, c’est primordial de chercher une solution plutôt que de se concentrer sur qui est le coupable. Comprendre le point de vue d’une autre personne est la première étape pour résoudre des conflits, des disputes et restaurer la paix et l’harmonie dans tout type de situations et personnes, que ce soit avec un membre de la famille, un collègue de travail, votre patron, votre femme, votre mari, ou toute autre situation lorsque vous n’êtes pas en accord avec quelqu’un d’autre.

Avec cette technique de PNL appelée « positions perceptuelles », vous allez pouvoir élargir votre vision des choses et considérer une situation de conflit avec une personne qui vous a offensé, sous un autre point de vue afin de pouvoir l’analyser. Dans cet exercice, il y a trois points de vue essentiels à observer pour faire évoluer une situation de conflit. La première position correspond à vos ressentis, votre opinion sur la situation, selon votre propre perception, votre propre modèle du monde, comme vous l’êtes maintenant. La deuxième position est de voir la situation à travers les yeux de la personne avec qui vous êtes entré en conflit, comme si vous étiez dans sa peau, et la troisième position est celle d’un observateur qui est totalement détaché de la situation, détaché de vous et de votre interlocuteur. C’est une personne neutre, et qui observe seulement la situation de conflit.

La technique de PNL : 

Mettez trois chaises en forme de cercle, qui vont représenter les trois différentes positions perceptuelles, donc vous, la personne avec qui vous avez du mal à vous entendre et avec qui vous êtes entré en conflit, et l’observateur imaginaire de la situation. Demandez à une personne de vous guider à travers cet exercice.

1re position :

Placez-vous dans la première position (votre chaise). Retournez dans ce moment spécifique dans le passé, lorsque vous avez eu un conflit avec une personne en particulier, voyez ce que vous avez vu, écoutez ce que vous avez entendu à ce moment-là, et revivez complètement tous les ressentis, alors que vous n’arriviez pas à vous accorder sur vos différents points de vue. 

Prenez conscience de tous les éléments qui étaient présents lors de la dispute, votre dialogue intérieur, vos valeurs, vos croyances… sur le sujet de votre discorde. 

— Comment êtes-vous en train de vous comporter ?

—Que ressentez-vous à ce moment-là ?

—Quelle est votre opinion, vis-à-vis de la situation ?

—Qu’est-ce qui est important pour vous ?

—Que pouvez-vous apprendre de cette situation ?

—Comment est-ce que votre point de vue a changé ?

2e position :

Placez-vous dans la deuxième position (2e chaise). Placez-vous dans la peau de l’autre, comme si vous perceviez le monde et cette situation de conflit à travers ses yeux. 

—Comment êtes-vous en train de vous comporter ?

—Que ressentez-vous à ce moment-là ?

—Quelle est votre opinion, vis-à-vis de la situation ?

—Qu’est-ce qui est important pour vous ?

—Que pouvez-vous apprendre de cette situation ?

—Comment est-ce que votre point de vue a changé ?

Troisième position :

Placez-vous dans la troisième position (3e chaise). Et voyez la situation sous un angle de vue totalement différent, car cette fois-ci le point de vue et les ressentis sont neutres, car vous regardez la situation en tant qu’observateur, totalement détaché comme une caméra qui filme le conflit qui est en train de se dérouler entre vous et l’autre personne, sans qu’il y ait aucune implication. En tant qu’observateur, répondez à ces questions :

—Comment est-ce qu’ils sont en train de se comporter ?

—Comment se sentent-ils à ce moment spécifique ?

—Quels sont vos ressentis, vos opinions sur la situation par rapport à leurs points de vue ?

—Qu’est-ce qui est, selon vous, vraiment important pour chacun d’entre eux ?

—Que pensez-vous qu’ils puissent tous deux apprendre de cette situation ? 

— Quelle conclusion pouvez-vous tirer de cette situation ?

Revenez maintenant dans la première position (1re chaise), celle qui vous correspond directement, mais cette fois-ci, en ramenant avec vous toutes ces nouvelles ressources et cette nouvelle manière de voir la situation.

Testez votre état :

—Est-ce que votre manière de voir la situation a changé ?

—Comment vous sentez-vous maintenant ?

—Quels sont vos ressentis et opinions sur la situation maintenant ?

—Qu’est-ce qui est important pour vous ?

—Quelles conclusions pouvez-vous tirer de cette situation, qu’avez-vous appris ?

—Comment est-ce que votre point de vue a changé vis-à-vis de la situation, maintenant que vous avez fait cet exercice ?

—Est-ce que cela vous a aidé à relativiser la situation ?

—Qu’avez-vous découvert en faisant cet exercice ? 

—Auriez-vous agi différemment maintenant que votre perception de la situation a changé ? Qu’auriez voulu vous dire à la place ? Et comment auriez-vous voulu communiquer si ça venait à se reproduire ? 

Cette technique va vous permettre d’être plus flexible dans votre manière d’interagir avec autrui lorsque les points de vue diffèrent et qu’il y a des tensions. Elle vous permettra, par son efficacité, de vous aider à diminuer considérablement les situations de conflits, de mieux accepter la situation, et ainsi d’établir une communication beaucoup plus constructive. Tout comportement à une intention positive. Comprendre l’autre, c’est mieux accepter. Alors, sortez momentanément de votre mode de pensée, entrez dans le monde de votre interlocuteur pour qu’il puisse mieux vous suivre dans le vôtre (de monde). Celui qui à l’esprit le plus flexible est plus élevé énergiquement.

Et vous, avez-vous réussi à changer votre point de vue sur une situation de conflit ? Quelle méthode avez-vous employée ? Qu’avez-vous appris ? Que pensez-vous de cette technique ?

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

8 conseils pour profiter au maximum de votre voyage 

—Voyagez avec l’esprit serein, en prenant votre temps, changez votre rythme, et ralentissez la cadence

—Prenez le temps de vous imprégner de tous les détails de votre voyage, prenez conscience de tout ce que vous voyez, entendez, ressentez, toucher, gouter, dans chaque lieu que vous vous trouvez. Ainsi vous vous rendrez compte que le lieu et ses habitants auront beaucoup de choses enrichissantes à vous transmettre. Explorez tous vos sens, et soyez ouvert.

—Faites une photographie mentale, et enregistrez dans votre mémoire tous ces moments magiques avec les personnes que vous rencontrez, en utilisant toutes vos perceptions sensorielles. Posez-vous, méditez, respirez, et observez la vie.

—Prenez le temps de discuter avec les gens que vous rencontrez, soyez curieux et posez-leur des questions sur leurs modes de vie. Ainsi, vous découvrirez d’autres points de vue et de nouvelles alternatives pour votre propre vie. Cela vous permettra de réfléchir sur votre existence, et de vous remettre en question.

—Utilisez au mieux votre imagination, et perdez-vous hors des sentiers battus, loin des sites touristiques, dans lesquelles vous serez étonnés de découvrir des trésors que vous n’auriez peut-être pas découverts, en restant trop conforme.

—Intéressez-vous à toute la beauté qui vous entoure, la faune, la flore et l’histoire de l’endroit dans lequel vous vous trouvez. Entrez en totale immersion avec l’ambiance du lieu. Écrivez, enregistrez-vous, faites de belles photos pour capturer tous les détails de ces moments inoubliables et de ces paysages à en couper le souffle.

—Prenez votre temps, profitez de chaque instant, de chaque endroit, de chaque personne que vous rencontrez, de tout ce que ce lieu que vous avez choisi de connaitre a à vous offrir.

—Au retour de votre voyage, prenez un temps de réflexion et méditez sur tout ce que vous avez appris, vu, entendu, ressenti, et intégrez tous ces nouveaux apprentissages, dans votre vie de tous les jours, afin de pouvoir casser toujours plus la routine du quotidien, une fois de retour à la maison.

Vous serez agréablement surpris de constater que quelque chose d’important aura opéré à l’intérieure de vous, que vous avez changé et que vous avez amélioré certains aspects de votre vie. Votre manière de voir les choses et de vivre votre vie aura évolué.

Annulation des Voeux de Vies Antérieures

Voeux de Vies Antérieures

Les vœux sont des promesses ou des pactes que certains d’entre nous ont faits dans nos vies antérieures, pour se faire accepter dans des ordres religieux ou initiatiques. Dans ces expériences de vie, notre âme fit ces promesses seulement dans le but d’apprendre de ces situations de l’époque.

Mais si ces vœux ne sont pas annulés, alors ils perdurent à travers le temps et l’espace pour créer des blocages dans notre vie actuelle. Ces vœux peuvent aussi provenir de toutes les fois que nous avons juré de garder le silence, ou bien des promesses faites à l’être aimé en jurant de les aimer jusqu’à l’éternité. Ces vœux peuvent également émaner d’expériences plus ou moins traumatisantes, dans lesquelles nous avons juré de ne jamais recommencer. « Jamais je ne recommencerais à…. » ou « À partir d’aujourd’hui et pour toute l’éternité je…. », ou d’autres promesses, vœux ou pactes du même genre.

Il y a plusieurs manières d’annuler les vœux formulés dans nos vies antérieures. Par des phrases de libération, par des techniques d’EFT (Emotional Freedom Techniques), par la méditation, ou en faisant une régression de vies antérieures à l’aide de l’hypnose. Trouver les clés dans le passé, pour pouvoir débloquer votre présent et ouvrir les portes de votre nouveau futur, c’est ce que je vous propose aujourd’hui.

Je vous présente alors 4 techniques pour rompre ces vœux. À vous de voir laquelle vous correspond le mieux :

 

annulation-des-voeux-de-vies-anterieures-21 – Phrases de Pouvoir pour l’annulation des Vœux

2 – Méditation Guidée pour la libération des Vœux

3 – Technique d’EFT (Emotional Freedom Techniques)

4 – MP3 d’Hypnose – Régression de Vies Antérieures

Pour connaitre les vœux que vous avez faits dans vos vies antérieures, je vous propose tout d’abord d’utiliser un pendule.

Si vous n’en avez pas, vous pourrez toujours le fabriquer. Je vous montre comment.

Comment fabriquer votre pendule ?

Voeux de vies AntérieuresPour fabriquer un pendule, vous pouvez tout simplement utiliser n’importe quel objet que vous avez à porter de main, un caillou, une bague, un morceau de bois ou tout autre objet qui vous inspire. Ensuite, il vous suffit d’accrocher ce poids au bout d’un cordon, d’un fil épais ou d’une chaînette de 20 centimètres de long environ. Le pendule étant une extension de votre conscience, l’idéal serait donc d’avoir un objet dans lequel vous allez pouvoir projeter votre essence même. Un objet qui vous inspire. Comment utiliser votre pendule pour savoir quels vœux vous avez formulés ?

Comment utiliser votre pendule pour savoir quels vœux vous avez formulés ?

Annulation des Voeux de Vies Antérieures1. Inscrivez les 7 vœux séparément sur des morceaux de papier.

2. Pliez les morceaux de papier et mélangez-les

3. Positionnez chaque morceau de papier en face de vous

4. Demandez à votre pendule de vous indiquer le OUI

5. Demandez à votre pendule de vous indiquer le NON

6. Dirigez votre pendule au-dessus de chaque morceau de papier et demandez-lui de vous indiquer si oui ou non, vous avez fait le vœu qui est inscrit dessus.

7. Si c’est oui, ouvrez le papier et mettez-le de côté, en le gardant en mémoire, et faites de même avec chaque morceau de papier.

 

Exemple :

Voeux de vies antérieures« Moi………………………(votre prénom et nom), né(e) le…………………….(votre date de naissance), j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de…………………..(indiquer le vœu. Ex. : Pauvreté) qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme en…………………………………….. (indiquer le contraire du vœu. Ex. : prospérité et abondance dans ma vie) afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. Je prends mon pouvoir intérieur et à partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester la prospérité et l’abondance dans ma vie. Ainsi soit-il. » (X3)

  • Voeux de vies antérieuresRépétez les phrases ci-dessous 3 fois le matin et 3 fois le soir pendant 3 semaines minimum, selon les vœux  que vous avez faits.
  • Allumez une bougie blanche qui est le symbole de la pureté et de la renaissance.
  • Prononcez à haute voix ces phrases d’annulation des vœux, en mettant votre main droite sur votre cœur, en signe de dévotion en vos nouvelles paroles.

Vœux de pauvreté :

Si consciemment ou inconsciemment, vous pensez que l’argent c’est tabou, et que ça ne va pas de pair avec la spiritualité, ou si vous avez éprouvé systématiquement des soucis financiers, et que vous ne permettez pas que l’abondance et les biens matériels viennent à vous, c’est alors possible que vous ayez fait des vœux de pauvreté, dans une vie antérieure.

Voeux de Pauvreté

Phrases de pouvoir pour la libération des vœux de pauvreté

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de Pauvreté qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme en prospérité et abondance afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. Je prends mon pouvoir intérieur et à partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester la prospérité et l’abondance dans ma vie. Ainsi soit-il. » (X3)

Vœux de chasteté :

Les plaisirs mondains étaient considérés comme opposés au développement spirituel. Si au cours de votre vie actuelle, vous avez un manque ou une absence de libido, des dysfonctions sexuelles (impuissance, frigidité), que vous avez des problèmes avec l’intimité, ou que vous voyez le sexe ou les relations intimes de façon négative ou tabou, c’est possible que vous ayez fait un vœu de chasteté dans des vies antérieures.

Voeux de Chasteté

Phrases de pouvoir pour la libération des vœux de chasteté

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de Chasteté qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme en plénitude sexuelle et relationnelle afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. Je prends mon pouvoir intérieur et à partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester la plénitude sexuelle et relationnelle dans ma vie. Ainsi soit-il. » (X3)

Vœux de sacrifice :

Si vous avez tendance à vous occuper plus des autres que de vous-même, que vous mettez souvent les autres avant vous, c’est alors possible que vous ayez signé des vœux de sacrifice

Voeux de Sacrifice

Phrases de pouvoir pour la libération des vœux de sacrifice

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de Sacrifice qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme en amour propre et en bienveillance envers moi-même afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. Je prends mon pouvoir intérieur et à partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester l’amour propre et la bienveillance envers moi-même. Ainsi soit-il. » (X3)

Vœux de célibat :

Les vœux de célibat se manifestent de différentes manières, des auto-sabotages de vos relations intimes et personnelles, la tendance à s’isoler, la peur de l’engagement, et une vie amoureuse fracassante avec des relations qui se terminent souvent de façon brutale. Si vous sentez que c’est votre cas, vous avez peut-être alors signé des vœux de célibat dans vos vies passées.

Voeux de Célibat

Phrases de pouvoir pour la libération des vœux de célibat

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de Célibat qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme pour rencontrer la personne qui me correspond vraiment afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. Je prends mon pouvoir intérieur et à partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester l’amour de ma vie dans ma vie. Ainsi soit-il. » (X3)

Vœux de silence :

Dans certaines congrégations religieuses, la parole était considérée comme un des outils utilisés par le démon pour séduire les mortels. À partir de là est née la croyance que le silence aidait à maintenir la pureté de l’âme. Ne pas pouvoir s’exprimer avec facilité, et avoir des difficultés de s’imposer peut alors provenir des vœux de silence que vous auriez pus signés dans des incarnations passées.

Voeux de SilencePhrases de pouvoir pour la libération des vœux de silence

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de Silence qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme pour m’exprimer, communiquer, et me faire comprendre facilement afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. À partir de maintenant, je prends mon pouvoir intérieur et je reprends la parole. Je me proclame libre pour manifester la capacité de m’exprimer et de communiquer avec facilité et intégrité sur mes ressentis, émotions et opinions. Ainsi soit-il. » (X3)

Vœux de souffrance :

Dans certains contextes historiques, le corps était considéré comme un obstacle pour le développement personnel. En effet, plusieurs personnes ont des conduites autodestructives envers leurs propres corps, qui n’arrivent pas à contrôler, cela peut partir du simple fait de se ronger les ongles à persister dans des conduites addictives. Si vous ressentez cette dévalorisation corporelle envers vous-même, que vous mettez votre corps à dure épreuve et que vous ne vous respectez pas vraiment, cela provient souvent d’un vœu de souffrance active.

Voeux de Souffrance

Phrases de pouvoir pour la libération des vœux de souffrance

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux de Souffrance qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme en un respect total envers moi-même afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. Je prends mon pouvoir intérieur et à partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester un respect total envers moi-même. Ainsi soit-il. » (X3)

Vœux d’obéissance :

Ce vœu implique d’abandonner sa propre volonté, perdre son pouvoir et la déléguée aux autres. Si vous ne vous sentez pas à la hauteur dans toute situation et circonstance et que vous pensez qu’il y a toujours quelqu’un de supérieur à vous, ces croyances proviennent souvent de vœux d’obéissance faits dans des vies antérieures.

Voeux d'ObéissancePhrases de pouvoir pour la libération des vœux d’obéissance

« Moi………………………, né(e) le……………………., j’annule, je renonce et je me libère pour toujours de tous les vœux d’Obéissance qui affectent ma vie et ma liberté comme être indépendant, et je les transforme en récupérant mon pouvoir personnel, ma volonté et ma liberté afin de pouvoir réaliser librement et pleinement ma mission de vie. À partir de maintenant, je me proclame libre pour manifester ma volonté, ma liberté et je reprends mon pouvoir personnel. Ainsi soit-il. » (X3)

Vidéo de méditation guidée – Technique par les Chakras

Ces vœux peuvent être aussi libérés en travaillant sur les différents chakras auxquels ils correspondent.

Voeux de vies antérieures, chakras

  • Racine = Vœux de pauvreté : si ce chakra est bloqué avec des vœux de pauvreté, cela peut créer des problèmes financiers dans votre vie actuelle.
  • Sacré = Vœux de chasteté : si ce chakra est bloqué avec des vœux de chasteté, cela peut créer des problèmes d’ordre relationnel, et des dysfonctions sexuelles.
  • Plexus solaire = Vœux de sacrifice : si ce chakra est bloqué avec des vœux de sacrifice, c’est le besoin d’aider toujours les autres, au détriment de votre propre personne, qui peut peser lourd sur votre vie.
  • Cœur = Vœux de célibat : si ce chakra est bloqué avec des vœux de célibat cela peut créer des soucis dans vos relations amoureuses.
  • Gorge = Vœux de silence : si ce chakra est bloqué avec des vœux de silence, cela peut vous bloquer à exprimer vos envies, vos émotions, vos opinions.
  • 3e œil = Vœux de souffrance : si ce chakra est bloqué avec des vœux de souffrance, vous aurez tendance à vous dévaloriser.
  • Couronne = Vœux d’obéissance : si ce chakra est bloqué avec des vœux d’obéissance vous aurez tendance à perdre votre pouvoir personnel et le délégué aux autres.

 

Dans cette vidéo, je vous présente une méditation guidée qui vous permettra de libérer les vœux par vos chakras.

Recevez gratuitement le fichier MP3 de méditation guidée pour la libération des vœux par les chakras. Pendant cette profonde détente, vous pouvez garder les yeux ouverts ou fermés, c’est comme vous le souhaitez. Comme cet enregistrement est accompagné d’une musique binaurale, l’idéal c’est de l’écouter au casque.

 

Technique d’EFT :

Voeux de Vies AntérieuresL’EFT est une technique de libération qui dérive de l’acupuncture. C’est une forme d’acupression pour libérer les émotions négatives et blocages. L’acronyme « EFT » signifie Emotional Freedom Technique en anglais, ce qui signifie que ce sont des techniques de libération émotionnelle.

En effet, cet outil puissant permet par le tapotement de plusieurs points correspondants à des méridiens de nous libérer des émotions négatives, des croyances limitantes, et de tout attachement de toute provenance que ce soit.

 

 

Point Karaté - EFT1) Point Karaté :

Tapoter le point Karaté assez vigoureusement avec l’index et le majeur de votre autre main (avec la main de votre choix) entre 5 à 9 fois en répétant parallèlement et de manière énergétique l’affirmation :

« Même si j’ai fait des vœux de pauvreté, je demande à ma conscience supérieure de me libérer de ces vœux qui ne me sert plus dans ma vie actuelle. »

Le point karaté est situé sur le tranchant de la main, entre la base de l’auriculaire et le début du poignet. Ce point permet de dissiper les oppositions éventuelles du subconscient à la réalisation de vos aspirations, de vos objectifs. Il dissout les pensées parasites et les sentiments pesants comme la tristesse, les angoisses, le manque de confiance en soi, envers les autres et envers la vie. Le fait de stimuler ce point permet de renforcer vos performances dans tous les domaines de votre vie ainsi que d’augmenter vos capacités intellectuelles.

Point sommet de la tête - EFT2) Point sommet de la tête :

Tapoter les points sur le sommet de la tête (au niveau de la fontanelle) plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Bien que j’aie pris ces vœux de pauvreté comme une sorte de vénération, je choisis d’accueillir l’abondance et la prospérité comme ma nouvelle dévotion » « Bien que mon âme soit reliée à ces vœux, je demande la permission de m’en détacher maintenant. »

Ces points représentent un centre d’énergie spirituel, une porte d’entrée pour développer les capacités intellectuelles et les performances dans tous les domaines de votre vie. Ces points permettent de dissiper les tensions psychiques, et de vous libérer de la difficulté d’aller de l’avant, tout en renforçant vos fonctions intellectuelles telles que la mémoire et la concentration. Ils apportent la sérénité, la force, la volonté et le courage, et stimulent l’acceptation de soi.

 

Points des sourcils - EFT3) Points des sourcils :

Tapoter les points au-dessus de l’œil, à la racine des sourcils, plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Même si j’ai fait des vœux de pauvreté dans le passé, je demande à ma conscience supérieure d’annuler ces vœux qui ne me servent plus dans ma vie actuelle. »

Ces points permettent de dissiper les séquelles émotionnelles laissées par des événements difficiles, de lever les frustrations et les blocages présents dans n’importe quel domaine de votre vie, et de libérer certaines peurs. Ces points permettent aussi de renforcer votre force intérieure, et votre intuition et d’effectuer des changements importants dans votre vie.

 

 

Points sur le côté des yeux - EFT4) Points sur le côté des yeux :

Tapoter les points situés sur le côté extérieur des yeux à leurs racines, plusieurs fois en répétant la phrase suivante ou une phrase similaire :

« Bien que j’aie pris ces vœux de pauvreté comme une sorte de vénération, je choisis d’accueillir l’abondance et la prospérité comme ma nouvelle dévotion » « Bien que mon âme soit reliée à ces vœux, je demande la permission de m’en détacher maintenant. »

Ces points permettent de dissiper la colère, la haine, le besoin de vengeance, et les rancunes. Le fait de stimuler ces points permet aussi de tranquilliser votre corps et votre esprit. Ces points renforcent la volonté et la motivation d’atteindre vos objectifs et de réaliser vos rêves. Ils activent la prise de décisions mûrement réfléchies.

 

Points sous les yeux5) Points sous les yeux

Tapoter les points situés sous les yeux, plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Même si j’ai fait des vœux de pauvreté dans le passé, je demande à ma conscience supérieure d’annuler ces vœux qui ne me servent plus dans ma vie actuelle. »

Ces points permettent de dissiper les idées fixes, le manque de confiance en soi et en l’avenir, et renforce les capacités de donner et de recevoir de manière équilibrée. Ils permettent l’ouverture d’esprit.

 

 

 

Points sous le nez - EFT6) Points sous le nez

Tapoter les points situés sous le nez et au-dessus de la lèvre supérieure, plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Bien que j’aie pris ces vœux de pauvreté comme une sorte de vénération, je choisis d’accueillir l’abondance et la prospérité comme ma nouvelle dévotion » « Bien que mon âme soit reliée à ces vœux, je demande la permission de m’en détacher maintenant. »

Ces points permettent de dissiper la peur de s’exprimer, de s’affirmer et de s’imposer. Ils libèrent la timidité et renforcent la confiance et l’acceptation de soi.

 

 

Points au dessus du menton - EFT7) Points au-dessus du menton

Tapoter les points situés au-dessus du menton (sous la bouche), plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Même si j’ai fait des vœux de pauvreté dans le passé, je demande à ma conscience supérieure d’annuler ces vœux qui ne me servent plus dans ma vie actuelle. »

Ces points permettent de dissiper tous les sentiments de culpabilité, de regrets et d’échecs. Ils renforcent la capacité de pardonner et d’accepter certaines situations de la vie. Ces points activent la volonté nécessaire qui aide à tourner la page lorsque c’est nécessaire.

 

 

Points sur les clavicules - EFT8) Points sur les clavicules

Tapoter les points situés sur la racine des clavicules, plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Bien que j’aie pris ces vœux de pauvreté comme une sorte de vénération, je choisis d’accueillir l’abondance et la prospérité comme ma nouvelle dévotion » « Bien que mon âme soit reliée à ces vœux, je demande la permission de m’en détacher maintenant. »

Ces points permettent de dissiper les blocages, les angoisses, les tensions, le stress, ainsi que les peurs qui vous emprisonnent et qui vous empêchent de vous épanouir complètement. Ils restaurent le calme intérieur, la sensation de sécurité, et la sérénité. Ils renforcent aussi le désir d’avancer dans la vie et d’essayer de nouvelles choses.

 

Points sous les bras - EFT9) Points sous les bras

Tapoter les points situés sur le côté au niveau des dernières côtes, plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Même si j’ai fait des vœux de pauvreté dans le passé, je demande à ma conscience supérieure d’annuler ces vœux qui ne me servent plus dans ma vie actuelle. »

Ces points permettent de dissiper les états pessimistes, la négativité, le défaitisme, tout en restaurant la confiance en soi. Lorsque ces points sont activés, ils fortifient les états de sérénité, d’espoir et de joie et donnent l’envie d’accroître ses connaissances intellectuelles et d’entreprendre de nouvelles choses.

 

 

Points sur les poignets - EFT10) Points sur les poignets

Tapoter les points situés sur les poignets, plusieurs fois en répétant la phrase suivante :

« Bien que j’aie pris ces vœux de pauvreté comme une sorte de vénération, je choisis d’accueillir l’abondance et la prospérité comme ma nouvelle dévotion » « Bien que mon âme soit reliée à ces vœux, je demande la permission de m’en détacher maintenant. Merci d’avoir annulé tous ces vœux de pauvreté »

Ces points stimulent la joie et servent à ancrer la paix, l’harmonie et la nouvelle reprogrammation que vous venez d’effectuer.

L’idéal est de répéter cet exercice 5 à 6 fois (un vœu à la fois) afin d’annuler ces vœux. N’hésitez pas à adapter les mots, la fréquence des exercices, en fonction de vos aspirations, de vos besoins, de vos croyances…

 

N’hésitez pas à partager vos commentaires, et poser des questions si vous avez besoin de clarification. Je vous souhaite Amour, Paix et Lumière 🙂

Comment fabriquer un pendule, le magnétiser, et l’utiliser ?

Comment fabriquer un pendule ? 

Pendule, annulation des Voeux de Vies antérieuresPour fabriquer un pendule, vous pouvez tout simplement utiliser n’importe quel objet que vous avez à porter de main, un caillou, une bague, une boucle d’oreille, une grosse perle, un pendentif, un morceau de bois ou tout autre objet qui vous inspire et le suspendre à un fil ou à une chainette. Vous pouvez y accrocher n’importe quelle matière : bois, fer, argent, plastique, or, pierre, cristaux… ensuite, il vous suffit d’accrocher ce poids au bout d’un cordon, d’un fil épais ou d’une chaînette de 20 centimètres de long environ. Le pendule étant une extension de votre conscience, l’idéal serait donc d’avoir un objet dans lequel vous allez pouvoir la projeter. Un objet qui vous inspire. Le fait de fabriquer votre propre pendule a le gros avantage qu’il sera encore plus chargé de votre énergie. Un pendule que vous fabriquez vous même sera beaucoup plus efficace qu’un pendule vendu dans les commerces, car c’est l’énergie de votre essence qui sera transmise au pendule pendant sa création.

Comment le charger d’énergie ? Comment le magnétiser ?

Au début, il est recommandé de garder votre pendule toujours avec vous en permanence afin qu’il s’imprègne davantage de votre énergie, et vous de la sienne.

Pour le magnétiser, vous pouvez le laisser au soleil, ou un soir de pleine lune, ou bien vous pouvez le mettre sous votre oreiller le soir avant de dormir.

Pour décharger le pendule de toute énergie parasite et le purifier, vous pouvez le placer sous une eau courante, comme celle d’un robinet pendant quelques minutes, et le sécher délicatement en le tamponnant avec un linge propre, ou bien vous pouvez le baigner dans de l’eau à température ambiante et du gros sel, toute une nuit.

Les bases pour utiliser votre pendule :

1) Mettez-vous en condition pour vous connecter au pendule. Adopter un certain état d’esprit. Soyez ouvert !

2) Tenez votre pendule avec votre main dominante, par sa chainette ou tout autre support que vous aurez choisis, entre le pouce et l’index et laissez-le suspendre librement.

3) Demandez à votre pendule de vous montrer le oui, puis le non. Vérifier sa position de recherche, c’est à dire quel est son sens de rotation positif et quel est son sens de rotation négatif. En général « oui », corresponds au sens des aiguilles d’une montre et « non » au sens contraire (cette opération doit être effectuée avec chaque nouveau pendule que vous vous procurerez, car le « oui » et le « non » peuvent être inversés).

4) Vérifier en lui posant une question dont vous savez la réponse, du genre : est-ce que mon prénom est…………?

Attention, si le pendule ne bouge pas, c’est peut-être parce que vos questions ne sont pas assez précises.

En effet, la maitrise du pendule requiert beaucoup d’entrainement, alors avant de maitriser cet art, il est important de vous entrainer un peu, en faisant quelques exercices, pour vous permettre de fusionner avec cet objet extraordinaire, et de vous l’approprier afin qu’il fonctionne bien pour vous. Plus vous travaillerez, plus vous prendrez confiance en vous et plus la réaction du pendule sera rapide et précise.

Voici quelques exercices que vous pourrez réaliser afin de vous perfectionner, et pouvoir par la suite poser des questions d’une plus grande importance.

LES EXERCICES :

1er exercice : Demandez à quelqu’un de penser à un jour de la semaine, et avec votre pendule vous allez trouver la réponse selon sa réaction.

1er exercice : Demandez à quelqu’un de cacher une photo dans une enveloppe et de placer une feuille blanche dans les deux autres. En positionnant votre pendule sur chacune des trois enveloppes, vous allez savoir quelle enveloppe contient la photo, car le pendule vous l’indiquera en tournant dans le sens du « oui ».

2e exercice : Demandez à quelqu’un de cacher un objet dans une pièce de la maison. Visualisez l’objet, et demandez à votre pendule si « oui » ou « non », l’objet en question se trouve dans cette pièce. Observez la réponse du pendule. S’il répond non, changez de pièce et demandez-lui la même chose chaque fois. S’il répond oui, demandez-lui si l’objet est sur votre droite. Si oui dirigez-vous à droite et demandez si l’objet est caché en hauteur, etc. Soyez créative, et fractionnez vos questions.

MP3 d’hypnose en téléchargement immédiat !!

MP3 d'Hypnose SolunmtyVous recherchez une alternative saine pour changer, éliminer ou surmonter une mauvaise habitude ? Vous voulez vous libérer des cigarettes sans prendre du poids ? Vous voulez perdre du poids, sans faire des régimes « yoyo » ? Vous voulez vous libérer du stress et des angoisses facilement et tout naturellement, et vous sentir beaucoup plus épanouis ? Vous voulez éliminer un problème de manière naturelle et qui s’inscrive dans la durée ? Vous avez envie de développer ou de renforcer vos capacités, et d’éveiller vos ressources les plus profondes pour vous aider a opéré tout changement désiré dans votre vie ? Et bien, vous êtes ici au bon endroit.

Toujours à portée de main, les MP3 d’hypnose sont là pour vous apaiser, vous soulager, vous aider à changer à votre rythme, car c’est vous qui décidez quand vous les écoutez. L’hypnose est une technique remarquable qui permet de libérer tout blocage et émotion négative tels que le stress, les peurs, les phobies, les angoisses, la colère… Tout en restaurant la confiance en soi, le bien-être, la motivation, la concentration, la sérénité pour une vie meilleure, et beaucoup plus épanouie !

Les suggestions hypnotiques, les visualisations et les métaphores s’adressent directement à votre subconscient, et celui-ci interprétera les messages qu’il entend en les adaptant en fonction de votre personnalité, de votre manière de voir les choses et de votre contexte de vie. Votre subconscient est un immense réservoir de ressources et peut transformer mes paroles à votre avantage, selon votre perception, et selon ce qui est bon pour vous.

Les Avantages des MP3 d’hypnose

Bien que les séances enregistrées ne remplacent pas les consultations en cabinet, l’écoute régulière de celles-ci peut contribuer à apporter des changements considérablement bénéfique dans votre vie. Les MP3 d’hypnose en présentent de nombreux avantages :

  • Vous pouvez les écouter chez vous, à votre rythme, dans le confort de votre maison
  • Vous serez plus à même de vous détendre et de lâcher prise, du fait que vous serez dans votre propre zone de confort.
  • Vous pouvez l’écouter autant de fois que c’est nécessaire pour vous
  • C’est bien moins cher qu’une séance en cabinet, et vous avez accès à l’enregistrement immédiatement !
  • Les suggestions sont les mêmes que j’utilise avec mes patients en cabinet
  • Parfait pour les personnes ayant des horaires chargés et qui manquent souvent de temps
  • Idéal pour les personnes éloignées ou qui n’ont pas d’hypnothérapeutes à proximité
  • Pratique pour les gens à mobilité réduite (handicap, problème de santé, agoraphobie…)
  • Parfait si vous désirez être autonome, et contrôler vos moments de détente
  • Ou tous simplement, pour vous permettre de découvrir l’hypnose…

Combien de temps consacrer à l’écoute des enregistrements ?

Les séances d’hypnose en MP3 sont très efficaces. Pour cela, il est recommandé d’écouter l’enregistrement au moins 2 fois par semaine, pendant un minimum de 3 semaines. Le temps nécessaire pour vous d’assimiler les suggestions et générer des changements positifs dans votre vie. Plus vous écouterez le MP3, plus les effets seront importants. Cette méthode vous permettra de vous reprogrammer afin d’atteindre vos objectifs. Après les 21 jours d’écoute, vous pourrez si vous le souhaitez, écouter l’enregistrement de temps en temps pour stabiliser les résultats, afin que les nouvelles ressources puissent bien s’ancrer dans votre subconscient.

Ou, quand et comment écouter ces MP3 d’hypnose ?

Assurez-vous de vous trouver dans un endroit calme et agréable, sans bruits et sans personne pour vous déranger. Le mieux est d’écouter le MP3 d’hypnose le soir avant le coucher. Comme vos ondes cérébrales ralentiront, vous aurez sans doute un petit peu froid pendant cette détente hypnotique. Alors pour votre confort, munissez-vous d’une petite couverture pour vous couvrir et d’un coussin si vous en ressentez le besoin. Installez-vous confortablement, fermez les yeux et laissez-vous guider. Les sons binauraux qui accompagnent ces enregistrements, vous permettent d’atteindre la zone thêta de votre cerveau, alors l’idéal c’est de les écouter au casque, pour un profond lâcher-prise.

En effet, les ondes « thêta » présentes dans ces sons induisent des états de rêverie, propice à une profonde détente, et à des changements considérables et bénéfiques.

Pour voir tous les MP3 d’hypnose disponible :

MP3 Hypnose

Alors c’est tout simple : 

1.Commander le MP3 d’hypnose qui vous intéresse

2.Vous recevrez immédiatement un email avec le lien de téléchargement

3.Cliquez sur le lien pour télécharger le MP3 d’hypnose

4.Installez-vous dans un endroit confortable, de préférence allongé. Fermez les yeux, et laissez-vous guider dans une profonde détente dans laquelle tous les changements au niveau du subconscient se feront de manière optimale.

Ces Séances d’hypnose professionnelles en MP3 ont été créées et enregistrées par Adeline Munoz ; hypnothérapeute et Maitre en PNL, du site solunmty.com

Avec ces séances d’hypnose en MP3, vous aurez l’opportunité de gérer plusieurs soucis, de vous libérer de certaines choses qui vous pèsent comme les blocages, les émotions négatives et les croyances limitantes et d’améliorer vos capacités et aptitudes à vivre une vie beaucoup plus sereine et épanouie.

Recevez maintenant le MP3 d’hypnose de votre choix en téléchargement immédiat, et transformez-vous pour devenir une meilleure version de vous-même !!!

Les sons binauraux, et leurs bienfaits

Les sons binaurauxLes sons ou battements binauraux, officiellement découverts par le physicien Heinrich Wilhelm Dove en 1839, sont spécialement conçus pour générer une modification des ondes cérébrale, et amener à différents états d’esprit. Il a découvert que lorsqu’un son est diffusé dans une oreille sur une fréquence spécifique, et qu’un autre son d’une autre fréquence est émis dans l’autre oreille, le cerveau détecte la différence entre les deux sons, les traites et les mélanges causant la nette perception d’un troisième son, qui n’est pourtant pas présent sur la bande sonore. Par exemple, si une fréquence de 100 Hz est présentée dans votre oreille gauche et qu’une fréquence de 105 Hz est présentée dans votre oreille droite, et bien votre cerveau « entendra » une troisième fréquence battant à 5 Hz, ce qui correspondra à la différence (cela crée un décalage) qu’il y a entre les deux fréquences. Votre cerveau se calera alors sur la fréquence de différence des deux sons (c’est-à-dire 5 hertz), et vous transmettra un troisième son, créé de toutes pièces. Ces ondes sont calculées en hertz (Hz) — un hertz égalant une ondulation par seconde. Pour comprendre l’utilité de la musique binaurale, il faut faire un petit détour du côté de l’activité de notre cerveau. L’intensité de l’activité cérébrale se manifeste par la fréquence de ces ondes et peut se mesurer à l’aide de l’électro-encéphalographie. À l’aide de ces mesures, les scientifiques ont déterminé que notre cerveau fonctionne selon plusieurs rythmes cérébraux. Ce sont des battements sonores émis à des fréquences différentes de telle manière à ce qu’ils produisent un effet sur le cerveau. On peut accélérer ou ralentir les ondes cérébrales ou encore synchroniser les ondes de l’hémisphère droit avec celles de l’hémisphère gauche, à l’aide de ces battements binauraux. En effet, ces sons ont des actions directes sur un certain nombre de nos neurones et aident à stimuler l’activité cérébrale, et incitent certaines zones du cerveau à vibrer à une certaine fréquence. 

Des scientifiques ont découvert que certaines fréquences d’ondes cérébrales, et plus particulièrement les ondes Alpha et Thêta, peuvent pour en citer quelques-uns :

  • Développer la concentration
  • Induire une profonde relaxation
  • Soulager le stress et réduire les états anxieux
  • Induire des émotions agréables
  • Permettre une meilleure synchronisation des deux hémisphères du cerveau
  • Réduire des douleurs et stimuler la libération d’endorphines
  • Permettre d’atteindre des états de conscience élargis
  • Stimuler la capacité d’imagination, de créativité et de visualisation
  • Provoquer des rêves lucides, ainsi que des sorties hors du corps comme des voyages astraux.

On divise l’activité cérébrale en 5 catégories, selon la fréquence des ondes émises :

1) Les ondes Gamma : Ces fréquences sont de 25 à 65 Hz et correspondent à l’activité intellectuelle intense, mais aussi au dynamisme mental et à la créativité. Ces ondes correspondent également à l’état d’excitation ou à la résolution de problèmes difficiles ou qui demandent beaucoup de logique et de réflexion, ou bien encore lors d’une attention soutenue. La production d’ondes gamma reflète une intense activité neuronale et mentale.

2) Les ondes Bêta : Ces fréquences sont de 12 à 25 Hz et correspondent à l’état d’éveil, et à nos activités quotidiennes. Ces ondes sont générées lorsque nous sommes dans l’action, lorsque nous sommes complètement réveillés, vigilants et que notre attention est à son maximum, comme lorsque nous réfléchissons, et apprenons. Ces ondes correspondent à l’état normal de veille, mais aussi au stress, à l’anxiété. À son état de pleine activité, le cerveau est en rythme Bêta et induit la concentration, la réflexion, l’anxiété, l’action. Notre cerveau fonctionne en plein régime.

3) Les ondes Alpha : Ces fréquences sont de 7 à 12 Hz et correspondent aux ondes qu’émet notre cerveau pendant la relaxation, la méditation, les pensées, la visualisation. Ces ondes cérébrales induisent la pensée positive, une relaxation légère et un apprentissage accéléré. En effet, lorsque nous sommes détendus, le rythme des ondes cérébrales ralentit et passe en mode Alpha. Ces ondes permettent aux deux hémisphères cérébraux de s’harmoniser, ainsi que d’induire des états élargis de conscience, de détachement de l’esprit, et de lâcher-prise.

4) Les ondes Thêta : Ces fréquences sont de 7 à 8 Hz et correspondent aux fréquences associées avec les rêves, la méditation et la relaxation profonde, ainsi que l’hypnose et le sommeil. C’est le même état dans lequel vous êtes juste un peu avant de vous endormir le soir, ou juste avant que vous ne soyez vraiment réveillés le matin. Ces ondes induisent un état de somnolence qui se situe entre le sommeil profond et l’éveil, et permet l’activation de la mémoire et de l’attention. Lorsque le rythme du cerveau ralentit encore, le cerveau droit et gauche, sont synchronisés, il y a alors une élévation de la conscience, et la possibilité d’expériences hors du corps.

5) Les ondes Delta : Ces fréquences sont inférieures à 4 Hz et correspondent au sommeil profond, et à la zone de l’inconscient. Seules les fonctions vitales sont actives pendant certaines phases du sommeil, alors que nous sommes dans un état proche de l’inconscience. C’est dans ce lieu que les divisions cellulaires et la production de l’hormone de croissance apparaissent.

Afin de pouvoir bénéficier de tous leurs avantages, les sons binauraux sont faits pour être écoutés au casque.

Solunmty 🙂

Qu’est-ce que la spiritualité ?

SpiritualitéLa spiritualité, c’est l’éveil de la conscience divine qui se trouve dans chacun de nous. C’est l’élévation de notre vibration pour communiquer avec les êtres de lumières. La spiritualité nous permet de donner du sens à notre existence et l’évidence du chemin personnel que chacun doit suivre. La spiritualité est un chemin de vie si gratifiant, qu’une fois entamé, il est difficile de rebrousser. C’est un chemin de lumière, de paix, de magie, d’harmonie et d’amour. C’est le chemin qui nous ramène à notre essence pure. La spiritualité, c’est l’évidence de savoir que nous ne sommes pas tous seuls. Que nous sommes entourés par des êtres de lumières qui nous guident et qui nous aiment inconditionnellement ! La spiritualité c’est comprendre le fonctionnement de notre esprit et la nature de notre âme. Par la connaissance de l’esprit, nous nous ouvrons, nous nous élevons afin d’entrer en contact avec le Divin qui est à la fois en nous et à l’extérieur de nous. La spiritualité, c’est un voyage intérieur effectué en profondeur. Le voyage de l’âme conduit une personne à passer d’une perception fragmentée des choses à la conscience du Tout. La spiritualité permet de transcender la conscience physique afin de pouvoir s’éveiller à une conscience cosmique. Elle vise à permettre à chacun de se connecter individuellement à Dieu ou au Divin. L’intention est le point de départ de tout chemin spirituel. Ensuite vient la dévotion plus ou moins grande pour ce que l’on croit. Être spirituel c’est prendre conscience qu’il y a du bon dans toutes les religions qui existent sans pour autant être rattachées à aucune d’elles. Être spirituel c’est aussi s’intéresser et comprendre les grandes lois de l’univers. Être spirituel aujourd’hui, c’est avant tout être responsable, assumer, coopérer au processus évolutif de la Vie. Être spirituel, c’est avoir de la gratitude pour tout ce qui nous entoure, pour toutes les expériences que nous vivons, et pour toutes les personnes que nous rencontrons. Être spirituel, c’est prendre conscience que nous sommes créateur de notre vie, et qu’il y a un message derrière toutes choses qui survient dans notre existence. Il n’y a pas de coïncidence, ni de hasard, mais plutôt des messages ou des leçons à apprendre de chaque événement, lieu et personnes. La spiritualité possède une clé secrète qui ouvre la porte à la divinité. La spiritualité gagne en lumière sur l’obscurité. La spiritualité, c’est dominer l’égo. C’est accueillir le souffle de vie, et le laisser circuler dans chaque partie de notre être. La spiritualité, c’est trouvé les réponses à l’intérieure de soi, et non à l’extérieure. La spiritualité ; c’est prendre conscience que chaque être, chaque animal, chaque plante, chaque arbre ont aussi un esprit et qu’il faut les respecter. La spiritualité, c’est partir à l’encontre de votre vraie nature, à l’encontre de votre essence pure. C’est connaitre ses qualités et ses propres limitations. La spiritualité n’est pas la même chose que la religion. C’est quelque chose de beaucoup plus divin, qui existe dans chacun d’entre nous. La spiritualité est un état d’être, c’est la communion avec notre profonde nature, notre essence divine. Pour arriver à s’élever spirituellement, cela demande un grand travail intérieur, et de temps pour ce faire. Pour monter en vibration, s’élever, c’est alors important de se libérer de toutes les croyances limitantes, de se décharger des émotions négatives qui nous pèsent et qui nous éloignent de notre vraie destinée. Nous sommes les uniques responsables de ce que nous décidons de créer dans nos vies, et personnes d’autre, et c’est pour cela qu’une bonne préparation mentale est nécessaire, ainsi que des moments de méditations ou de prières, des jeunes. Et de se préparer à ouvrir son esprit sur d’autres réalités plus subtiles qui vous porteront dans d’autres états de conscience.

Des religions, il y en a des centaines… 

La spiritualité n’en fait qu’une….

La spiritualité concerne les êtres éveillés, 

La religion pour ceux qui dorment encore

Par cette lumière divine, on s’éveille, et l’on entre en communion avec soi-même….

Avec l’univers 

et avec tout ce qui nous entoure….

Pour ne former qu’une seule et même puissance… 

Baignée par le Divin et par l’énergie pure de l’amour.

Selon vous, quelle est la signification de la spiritualité ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires. Sur ce, je vous souhaite à tous Amour, Paix et Lumière.

Namasté

Les croyances limitantes, des freins à votre épanouissement !

Qu’est-ce que les croyances limitantes ? D’où viennent-elles ? Comment les reconnaitre ? Comment s’en débarrasser ?

Une croyance limitante ; qu’est-ce que c’est ?

Nos pensées et nos croyances ont autant le pouvoir de nous construire que de nous détruire. Une croyance est une pensée « racine » à laquelle on croit. C’est un sentiment de certitude à propos de la signification que nous portons à quelque chose. Nous sommes de plus en plus à prendre conscience que nous pouvons obtenir beaucoup plus de la vie que ce que la majorité des gens s’autorise à recevoir. Une croyance limitante est une vue de notre esprit qui nous fait croire que l’on n’est pas capable de faire certaines choses. Ces croyances forment notre réalité. C’est de nos croyances en nos capacités ou incapacités que nous puisons nos forces et nos faiblesses. Une croyance limitante n’est autre qu’une croyance qui ne joue pas en notre avantage. Elle vient parasiter notre manière de penser. Que vous en soyez conscient ou non, si votre croyance est négative ou limitante, et bien vous vous sabotez vous-même. Une fois installées confortablement dans votre tête, ces croyances brouillent votre perception de la réalité, et vous empêchent d’atteindre votre plein potentiel ! Une croyance limitante ne donne pas le choix ; elle contraint, elle bloque. Parfois, sans nous en rendre compte ces croyances toxiques peuvent nous bloquer dans certains domaines de votre vie, on sent qu’on a comme du mal à avancer, et qu’on fait du sur place. Ces croyances limitantes peuvent nous freiner et nous empêcher de vivre la vie que nous souhaitons vraiment. Le fait est que, selon la croyance en laquelle vous croyez, vous ne voyez que les exemples, situations et informations qui viendront confirmer votre croyance. Les distorsions ou les généralisations que notre cerveau peut faire accentuent de manière considérable ce phénomène. Ces croyances peuvent vraiment nous bloquer dans certains domaines de notre vie, comme un virus informatique qui ralentit ou détruit le disque dur. Minée par ces pensées, la personne se heurte à des blocages dans son processus de transition. Elle finira même par être convaincue du bien-fondé de sa croyance : « Comme tu as pu le voir, j’avais raison, j’ai tout essayé et rien n’a marché ».

Vous alignerez vos actes et vos attitudes sur votre croyance pour que la réalité soit en conformité avec votre croyance. Plus on y croit fort, plus on essaiera de trouver des preuves pour les justifier. On distingue trois grandes familles, les plus courantes qui sont source de croyances limitantes ce sont le désespoir, l’impuissance et la dévalorisation.

D’où viennent-elles ?

Beaucoup des croyances sont acquises par notre propre expérience de la réalité. Nous en tirons un enseignement global, une généralité, une croyance. Au cours de notre vie, selon les expériences que nous expérimentons, les gens que nous rencontrons, notre contexte familial, notre milieu culturel, la religion ou les principes dans lesquelles nous grandissons ; et bien, tous ces ingrédients ajoutés à notre manière de penser du moment, à la déduction que nous en faisons et de tous autres paramètres de nos conditions de vie, vont façonner la manière dont nous allons percevoir les choses par la conclusion que nous aurons tirée de chaque expérience et événement. Ce qui nous mène à faire notre propre conclusion, qui sera propre à nous-mêmes, car tout le monde n’a pas la même manière de penser. La conclusion que nous soustrayons de chaque expérience va s’avérer être soit positive, soit négative, selon le contexte, ou bien ça peut-être une croyance qui a peu d’effet sur notre vie, car elle ne nous affecte pas directement. Les  croyances se forment avec le temps, à force de penser de la même manière, consciemment ou inconsciemment, la pensée se cristallise. Les croyances s’installent inconsciemment dès l’enfance, héritées de nos parents, transmis par nos professeurs, notre éducation, véhiculées par notre culture et par les médias. Donc la plupart du temps, ces croyances ne nous appartiennent pas. Nos croyances proviennent aussi de notre vécu et de nos expériences passées, bonnes ou mauvaises. Elles nous viennent le plus souvent de notre éducation ou de nos expériences passées et en particulier de nos échecs. Cependant, ces croyances ne constituent ni des faits ni des vérités, mais simplement des choses que l’on croit être vraies et qui vont finir par façonner notre vision du monde.

Comment les reconnaitre ?

Demandez-vous quelles sont ces croyances, et faites-en une liste en les notant dans un carnet. L’important est que vous puissiez au moins commencer par les identifier, les reconnaitre, les nommer. Demandez-vous quelles sont les croyances qui freinent votre bien-être général, votre épanouissement ou l’atteinte de vos objectifs, buts, rêves, aspirations. La première étape, c’est de prendre conscience de vos croyances, car ça serait un peu difficile de modifier quelque chose dont nous n’avons pas conscience. Un gros travail sur soi s’impose pour les identifier et les retourner à votre propre avantage, en surveillant au quotidien vos pensées et vos paroles, afin de pouvoir les analyser et de pouvoir décider si elles sont positives ou négatives dans votre vie. L’exercice est difficile, car il demande assez d’ouverture d’esprit pour sincèrement se remettre en question. La difficulté est que les croyances les plus ancrées en nous sont souvent inconscientes, donc difficiles à identifier. Le fait de lâcher-prise sur ses croyances limitantes en acceptant de les transformer en croyances portantes, représente un sérieux investissement en terme de travail sur soi. Prenez conscience chaque fois que vous entendez cette petite voix qui vous dira quelque chose comme « Tu es trop nul ! », « Tu n’y arriveras jamais ! », et notez-les.

Autres exemples de croyances limitantes (sous forme de petite voix) qui viennent parasiter l’esprit et favoriser les mécanismes d’autosabotage:

— La vie c’est trop dur
— Je n’y arriverai jamais
— Je ne le mérite pas
— Je ne suis pas assez bon
— Je ne vais jamais y arriver
— On ne peut pas tout avoir
— Je suis trop nul
— Je ne suis pas assez intelligent
— Personne ne m’aime
— Si je n’ai pas mes 8 heures de sommeil, alors demain je serais fatigué et énervé.

Une fois votre croyance identifiée, vous allez devoir vous en débarrasser.

Comment s’en débarrasser ?

En prenant conscience de la croyance limitante qui vous bloque le plus, vous avez déjà fait la moitié du travail. La croyance commence par perdre de sa force. Prenez conscience de la croyance qui vous limite à vous épanouir dans un domaine précis de votre vie. Ou dans plusieurs domaines. Faites la liste de vos croyances limitantes. Observer le domaine de votre vie qui ne fonctionne pas. S’il y a plusieurs choses que vous voulez réussir, changer ou améliorer dans votre vie, mieux vaut procéder par étapes en prenant un problème à la fois. Concentrez-vous uniquement sur une croyance à la fois. Ou sur un ensemble de croyances relatives à un même sujet, comme l’argent, les hommes ou les femmes, les relations sociales, l’estime de soi. Choisissez la croyance qui vous pénalise le plus. Pour vous débarrasser des croyances limitantes, il va falloir prendre conscience des pensées qui vous traversent l’esprit au quotidien, ainsi que les émotions que vous ressentez lorsque vous avez ces pensées, et le comportement que vous avez pour traduire ces émotions. Demandez-vous par quelles croyances positives vous pourriez les remplacer.

Vous pouvez éliminer vos croyances limitantes avec cette technique puissante de PNL :

https://solunmty.com/balayez-croyances-limitantes-cette-technique-puissante-de-pnl/

Qui sont les guides spirituels ? Et comment se connecter avec eux ?

Les guides spirituels sont des êtres de lumières ayant acquis beaucoup de connaissances et d’expériences au cours de leurs nombreuses incarnations dans la dimension physique. Ils vous accompagnent dans votre chemin de vie et vous guident à faire les bons choix. Lorsque vous venez au monde, un ou deux guides, mais souvent deux, vous sont attribués pour vous accompagner pendant toute votre vie, et d’autres s’ajoutent à certains moments spécifiques de votre existence, pour vous enseigner quelque chose d’un peu plus avancé, selon ce que vous devez accomplir sur le moment. Ces guides peuvent varier selon votre évolution et selon le travail que vous devez accomplir. Ces êtres se sont tournés vers la lumière et débordent d’amour universel et de sagesse spirituelle. Vos guides spirituels ont toujours un œil bienveillant sur votre vie, et lorsqu’il est temps pour eux d’intervenir, ils ont différentes manières de vous le faire savoir et d’arranger des situations pour vous aider à grandir, à évoluer. Ils vont placer dans votre vie, des situations, des personnes, des circonstances, qui va vous faire avancer sur votre chemin. Et c’est à vous d’intercepter ces signes afin de comprendre les messages qui s’y cachent, et ce qu’ils essayent de vous faire comprendre. Les guides peuvent vous envoyer des messages sous forme d’intuition, comme un ressenti, ou une petite voix intérieure. Et bien, c’est cette petite voix intérieure qui s’exprime au plus profond de vous qu’il faut écouter. Faites confiance en votre intuition envoyée par le plan divin, qui sait ce qui est bon pour nous. Les guides spirituels peuvent communiquer leurs intentions par le biais de diverses expériences qui se présentent dans votre vie. C’est pour cela qu’il est important d’être attentifs aux expériences que vous vivez, et savoir comment en tirer une bonne leçon, même si certaines expériences peuvent être très douloureuses, il y a toujours un message important qui s’y cache, et qui attend seulement que vous le découvriez. Pour communiquer plus facilement avec ces êtres de lumières, il faut être attentifs à vos ressentis, aux signaux, aux synchronicités. Les guides ont le pouvoir de provoquer des synchronicités dans votre vie pour vous faire réagir, ou vous faire voir quelque chose que vous devez savoir ou connaitre. C’est très important que vous soyez bien attentif lorsque cela se produit, car il y a aussi toujours un message très important derrière ces synchronicités.

Parfois, les guides vous envoient des personnes spécifiques dans votre vie, pour vous faire évoluer, ils peuvent également arranger des événements et circonstances pour vous faire prendre un autre chemin que celui que vous étiez sur le point de prendre. Soyez attentif à tous ces indices, que vos guides spirituels essayent de vous faire comprendre. La meilleure manière de prendre contact avec vos guides spirituels c’est par la méditation et le lâcher-prise. Personnellement, depuis que je suis le chemin de la spiritualité, je sens des parfums, des odeurs ; lesquelles je pensais être des hallucinations olfactives, mais à travers mes recherches sur les anges, les êtres de lumières, je me suis aperçu que c’est une manière pour eux de faire part de leur présence. Ces anges se trouvent à une fréquence plus élevée que la nôtre, tout en étant à nos côtés. Pour entrer en communication avec vos guides vous pouvez le faire à travers la transmission de pensée (télépathie) ou exprimez l’intention de communiquer avec eux, à voix haute.

Beaucoup de fois, les messages qu’ils ont à vous communiquer se font par le biais des rêves, et c’est à vous de les interpréter du mieux que vous pouvez. Quelquefois, nous allons rencontrer des personnes dans notre vie, avec lesquelles il y a une grande source de conflits, et après y avoir laissé sa peau, on en ressort plus fort, plus mûr, et c’est dès lors qu’on repense au passé avec une amusante nostalgie, une armure beaucoup plus solide, et on se dit qu’heureusement que je suis passé par cette situation sinon je n’en serais pas là ou j’en suis maintenant. Il y a une expression anglaise « a blessing in disguise » que j’aime beaucoup, car elle suggère qu’il y a souvent dans nos vies des situations qui paraissent douloureuses à premier abord, mais qui cache finalement une bénédiction. C’est l’histoire de celui qui se casse une jambe, il est désespéré, énervé, triste, et finalement il rencontre la femme de sa vie à l’hôpital, c’est ce qu’on appelle une « bénédiction déguisée » pour traduire cette expression anglaise. Et bien, c’est le travail des guides spirituels, qui fait en sorte qu’une situation qui parait douloureuse cache souvent quelque chose de meilleur, prêt à être révélé.

Un jour, un ange m’a offert un blouson en cuir

Les guides spirituelsUn après-midi de Noël, alors que la nuit allait presque tomber et que j’étais gelé de froid, car je ne pouvais pas me payer un manteau pour l’hiver à l’époque, j’étais en train de marcher, lorsqu’au loin j’aperçois quelque chose de noir sur un banc. Je pouvais voir les gens manger, chanter, parler, jouer du piano dans les foyers, et moi j’étais dehors dans cet hiver glacial de Londres. Et alors que je me rapproche, à ma grande surprise, je découvre un blouson en cuir tout neuf. Morte de froid, je l’enfile, et à ma grande surprise je constate qu’il m’allait parfaitement, comme un gant. Deux jours après, alors qu’il me restait qu’une livre sterling en poche (moins d’un euro), et que je ne savais pas comment j’allais payer l’auberge de jeunesse dans laquelle je logeais, je pris un bus pour me rendre à un entretien d’embauche. Et là, encore à ma grande surprise je trouve 80 livres sterling par terre (équivalant à un peu moins de 80 euros) dans le dernier bus qui partait pour Picadilly Circus. Le lendemain sous une pluie incessante, alors que je marchais dans une rue presque désertique, il y avait là un parapluie tout neuf, qui attendait seulement pour que je m’en serve. Toutes ses situations se sont déroulées la même semaine. Depuis, j’ai toujours été convaincue de l’existence des anges, des guides spirituels, des êtres de lumières….

Si vous aussi avez des expériences avec des anges ou avec vos guides spirituels, n’hésitez pas à partager vos expériences, en laissant votre message dans les commentaires.

Balayez les croyances limitantes avec cette technique puissante de PNL

Cette technique de PNL va vous permettre de déloger les croyances limitantes qui vous paralysent dans certains aspects de votre vie et qui vous empêchent de vous épanouir totalement. Ces croyances freinent et bloquent la réalisation de vos projets. La plupart du temps, cet auto-sabotage se fait inconsciemment. Une fois que vous avez pris conscience de la croyance limitante à éliminer déjà vous aurez fait un grand pas. En utilisant le tableau ci-dessous que vous pourrez imprimer, vous allez demander à un proche de vous aider avec cet exercice. Vous devrez répondre aux questions sans réfléchir. Laissez votre subconscient parler. Avant de débuter avec cette technique, je vous invite à vous installer dans un endroit confortable, et à prendre quelques profondes respirations pour vous détendre. À chaque étape, vous allez fermer les yeux pour visualiser chacune des 4 croyances, qui sont suggérées dans cet exercice. Et entre chaque étape, vous allez ouvrir les yeux, et casser l’état, en prenant quelques profondes respirations, en vous étirant ou en regardant par la fenêtre, par exemple.

La personne de votre choix vous guide à travers les différentes étapes.

Tableau-de-Submodalités-pour-éliminer-les-croyances-limitantes

Téléchargez et imprimez le tableau de Submodalités

Étape 1 (colonne 1 : Croyance limitante à éliminer) :

Avez-vous une croyance que vous aimeriez ne pas avoir ? Tel que « je ne suis pas assez bon », « la vie c’est dur », « je n’arriverais jamais à perdre du poids », « je serais toujours un fumeur », etc.. Choisissez la croyance qui vous pose problème et que vous voulez balayer hors de vos pensées et de votre vie. C’est bien qu’elle est cette croyance ? Alors que vous pensez à cette croyance, avez-vous une image ?

En utilisant le tableau, votre partenaire vous pose les questions de la colonne 1 et note les réponses dans les cases correspondantes, visuel, auditif, kinesthésique.

Ouvrir les yeux, casser l’état.

Étape 2 (colonne 2 : Croyance qui était vraie avant, mais qui ne l’est plus) :

Maintenant, je vous invite à penser à une croyance qui n’est plus vraie, mais qui était vraie auparavant. Avez-vous une croyance qui n’est plus vraie et qui était vraie auparavant ? Par exemple, la croyance que vous avez 15 ans (si vous avez plus de 15 ans) ou la croyance que le père Noël existe, ou la croyance que vous allez toujours à l’école, alors que ce n’est plus le cas. Avez-vous quelque chose comme ça, qui était vrai pour vous auparavant, mais qui ne l’est plus maintenant ? Avez-vous une croyance dans ce genre ? Alors que vous pensez à cette vieille croyance, avez-vous une image ?

Votre partenaire vous pose les questions de la colonne 2 et note les réponses dans les cases correspondantes, visuel, auditif, kinesthésique.

Étape 3 : Inversement des submodalités. Changez les submodalités de la croyance limitante (colonne 1) avec les submodalités de la croyance qui n’est plus vraie (colonne 2).

Ouvrez les yeux, et cassez l’état, pendant que votre partenaire note les différences entre les deux colonnes. Par exemple, si dans la colonne 1 l’image (de la croyance que vous voulez éliminée) était en couleur et que dans la colonne 2 l’image (de la croyance qui était vraie, mais qui ne l’est plus) était en noir et blanc, et bien il notera un petit signe, une petite étoile, un trait… pour indiquer qu’il y a une différence.

Ensuite, fermer à nouveau les yeux, et ramener en mémoire la première image, celle de croyance limitante que vous avez et que vous aimerez vous en débarrasser. Et imaginez que vous avez une télécommande dans les mains, et que cette fois-ci vous allez changer la manière dont vous percevez cette croyance. Cette étape permet d’inverser les submodalités, pour que vous puissiez vous reprogrammer à voir cette croyance limitante comme une croyance qui n’est plus vraie, afin de pouvoir la mettre dans le même sac que la croyance qui était vraie auparavant.

Laissez-vous guider par votre partenaire qui transformera la manière dont vous voyez cette croyance limitante que vous avez, en utilisant les submodalités de la croyance qui n’est plus vraie de la colonne 2. Et en jouant avec les submodalités dans lesquelles il aura précédemment noté une différence (marqué d’une étoile, d’un trait ou d’un point…), il vous demandera de visualiser l’image de la croyance limitante que vous modifierez. Par exemple, si dans l’image de la croyance 1, il y avait de la couleur, et que dans l’image de la croyance 2, elle était en noir et blanc, et bien, vous allez visualiser que l’image de la croyance 1 (la croyance limitante) devient en noir et blanc.

Tester « maintenant, que pensez-vous de cette vieille croyance qui vous limitait ? »

Étape 4 : (colonne 3 : Croyance qui est absolument vraie)

Avez-vous une croyance qui pour vous est absolument vraie ? Par exemple, la croyance que le soleil se lèvera demain, ou la croyance que c’est bon de respirer. Croyez-vous en ça ? Alors que vous pensez à une croyance qui est absolument vraie, avez-vous une image ?

En utilisant le tableau, votre partenaire vous pose les questions de la colonne 3 (de la même manière que dans les étapes précédentes) et note les réponses dans les cases correspondantes, visuel, auditif, kinesthésique.

Noter les submodalités (utiliser la colonne 3)

Croyances limitantesÉtape 5 : (colonne 4 : nouvelle croyance que vous aimeriez avoir au lieu de la croyance limitante que vous aviez tout à l’heure)

Maintenant, j’aimerais que vous pensiez à une nouvelle croyance que vous aimeriez intégrée dans votre système de croyances au lieu de la croyance limitante que vous aviez à propos de…
Qu’est-ce que vous aimeriez croire au lieu de cette vieille croyance que vous aviez ? Quelle est cette nouvelle croyance portante à laquelle vous aimeriez croire ? Alors que vous pensez à cette nouvelle croyance, avez-vous une image ?

En utilisant le tableau, votre partenaire vous pose les questions de la colonne 4 et note les réponses dans les cases correspondantes, visuel, auditif, kinesthésique.

Noter les submodalités (utiliser la colonne 4)

Étape 6 : Inversement des submodalités. Changer les submodalités de la nouvelle croyance (colonne 4) avec les submodalités de la croyance qui est absolument vraie (colonne 3).

Ouvrez les yeux, et cassez l’état, pendant que votre partenaire note les différences entre les deux colonnes. Par exemple, si dans la colonne 3 l’image (de la croyance qui est absolument vraie) était en couleur, et que dans la colonne 4 l’image (de la croyance que vous aimeriez avoir au lieu de la croyance limitante) était en noir et blanc, et bien il notera un petit signe, une petite étoile, un trait… pour indiquer qu’il y a une différence.

Ensuite, fermer à nouveau les yeux, et ramener en mémoire la dernière image, celle de croyance que vous aimeriez avoir (4) au lieu de la croyance limitante (1). Et imaginez que vous avez une télécommande dans les mains, et que cette fois-ci vous allez amplifier cette nouvelle croyance que vous aimeriez intégrée, en vous aidant des submodalités de la croyance qui est absolument vraie (3). Cette étape permet d’inverser les submodalités, pour que vous puissiez vous reprogrammer à intégrer cette nouvelle croyance portante, en vous aidant des submodalités de la croyance qui est absolument vraie (colonne 3) afin de renforcer la puissance de cette nouvelle croyance (4) que vous voulez avoir. Laissez-vous guider par votre partenaire qui amplifiera cette nouvelle croyance que vous voulez intégrer, en utilisant les submodalités de la croyance qui est absolument vraie de la colonne 3, et en jouant avec les submodalités dans lesquelles il aura précédemment noté une différence (marqué d’une étoile, d’un trait ou d’un point…), tout en vous demandant de visualiser l’image de la nouvelle croyance (4). Par exemple, si l’image de la croyance 3 était en noir et blanc et que l’image de la croyance 4 était en couleur, et bien vous allez visualiser que l’image de la croyance 4 (nouvelle croyance) devient en couleur également.

Étape 7 : Testez

Maintenant, ouvrez les yeux, étirez-vous, respirez profondément, pour casser l’état, et testez le changement.

Tester — maintenant, que croyez-vous à la place, au lieu de la croyance limitante que vous aviez ? Pourquoi croyez-vous que vous avez cette nouvelle croyance ?

Si vous rencontrez un souci particulier avec cette technique, ou si vous avez besoin d’un peu plus de précision, n’hésitez pas à laisser votre message dans les commentaires 🙂

5 erreurs à ne pas faire, si vous voulez récupérer votre Ex

Récupérer son ex, n’est pas chose facile, mais si c’est vraiment ce que vous voulez, et bien c’est possible. Au début de la rupture, c’est tout à fait normal de faire quelques erreurs pour le récupérer, alors nous allons voir ensemble, ce qu’il ne faut surtout pas faire pour le reconquérir.

Évitez les erreurs fatales

récupérer votre ExL’erreur numéro 1 à ne pas faire est de sans cesse l’appeler et de lui envoyer des messages. C’est une grosse erreur d’appeler votre ex tous le temps, le mieux c’est de n’avoir aucun contact avec lui pendant un certain moment. Et je vais vous expliquer comment. Il faut changer de stratégie, si quelque chose ne marche, il faut savoir prendre du recul et essayer autre chose. Vous vous dites surement que si vous ne l’appelez pas du tout, il risque de vous oublier, et bien ça ne marche pas comme ça, bien au contraire. Car chaque fois que vous entrez en contact avec lui, vous lui envoyez inconsciemment le message que vous ne pouvez pas vivre sans lui, et que vous êtes désespérée. Cette nécessité d’être toujours en contact avec votre ex vous rend beaucoup moins attractive, et sert seulement à vous éloigner encore plus de lui. Lorsque vous sortez, et que vous avez un peu bu, vous devez faire attention à ne pas l’appeler, pour ne pas paraitre ridicule et vous en vouloir, surtout le lendemain. Le mieux, est de demander à une amie, de vous empêcher de commettre cette erreur, si vous éprouvez ce besoin pressant de l’appeler, alors que vous avez bu un peu d’alcool. Cette attitude risque de l’éloigné encore plus de vous. Alors attention quand vous sortez, et que vous faites un peu trop la fête.

« Mais si je ne l’appelle pas du tout, comment est-ce que je vais faire pour me remettre avec lui ? »

Aux yeux de votre ex, même les petits appels, aussi minimes qu’ils soient vous fais paraitre comme une personne qui a perdu le contrôle et qui est désespéré de retourner avec lui. En faisant cela, il vous verra comme une personne qui n’a aucune confiance en elle, et cela ne va pas l’attirer du tout. La plupart des hommes préfèrent les femmes qui ont confiance en elles.

récupérer votre ExL’erreur numéro 2 à ne pas faire est de le supplier de revenir, et faire en sorte qu’il est de la peine pour vous. En faisant cela, ça ne va aucunement vous garantir qu’il aura envie de se remettre avec vous, bien au contraire il vous verra plutôt comme quelqu’un de faible, ce qui ne sera pas attirant du tout. Je sais que c’est possible que vous pensez que si vous lui démontrez que vous ne pouvez pas vivre sans lui, et bien il reviendra à vous. Peut-être que vous pensez à des choses comme  :

— « S’il se rend compte que je ne peux pas vivre ma vie sans lui, il va revenir »
— « S’il se rend compte que je suis vraiment triste sans lui, il aura envie de revenir »

Aucun homme ne se sent attiré par quelqu’un qui parait si misérable. Et si votre ex se remettait avec vous parce qu’il a de la peine. Est-ce que vous pouvez vraiment accepter que quelqu’un soit avec vous juste parce que vous lui faites pitié ? Je pense que non, vous n’avez pas envie de vous dévaloriser autant, vous préfériez plutôt qu’il vous respecte et qu’il vous aime vraiment, non ?
S’il vous plait, ne vous humiliez pas en le suppliant de revenir. Vous méritez beaucoup mieux que ça, et comme je vous disais il y a d’autres manières beaucoup plus saines pour le faire revenir.

L’erreur numéro 3 à ne pas commettre est de lui porter un amour inconditionnel. Peut-être, pensez-vous que si votre ex se rend compte de tout l’amour que vous avez pour lui, et que personne ne pourra l’aimer autant que vous, et bien il aura envie de retourner avec vous. Surtout, ne commettez pas cette erreur, ne vous rabaissez pas, car il sait déjà que vous l’aimez. Et lui démontrer votre amour à tout moment, ne fera que l’éloigner de vous, car il se sentira comme étouffé.

Faites attention à ne pas l’étouffer, à le suffoquer, ça ne va pas le faire !!!

L’erreur numéro 4 à ne surtout pas faire est de tout faire pour lui faire plaisir, d’être toujours en accord avec ce qu’il dit et fait, et d’oublier vos véritables besoins, de perdre en quelque sorte votre identité, en pensant qu’il va revenir avec vous. Peut-être que vous vous dites, que si vous lui faites plaisir le plus possible, il va se rendre compte que vous êtes la seule personne, qui prend vraiment soin de lui.
Vous allez peut-être penser inconsciemment que vos besoins, vos valeurs, vos envies, vos buts et vos rêves ne sont pas si importants, et que ce qui est le plus important c’est de récupérer votre ex. Et pour lui, vous devez sacrifier les choses que vous aviez envie de faire avant de l’avoir rencontré. Et bien, être dépendante de ses faits et gestes, ne feront qu’empirer les choses, il n’aura pas plus de respect pour vous, bien au contraire, il vous verra comme quelqu’un de faible, qui ne se respecte pas et qui n’a aucune personnalité.

Être avec quelqu’un qui ne se respecte pas n’est pas attirant.

récupérer votre ExL’erreur numéro 5 à ne pas commettre, est de vous enrager, si vous apprenez que votre ex s’est trouvé une autre femme. Je sais que ce n’est pas facile d’apprendre ça, mais sachez qu’en général ces relations de rebonds ne durent pas longtemps. Ces relations de transition, n’est au contraire pas si négatif que ça, je vous explique pourquoi. Sous l’effet de la panique et du désespoir, vous risquez de faire de multiples erreurs si vous vous laissez emporter. Le plus simple est de laisser faire et d’attendre, car sachez que ce genre de relation se termine en général aussi vite qu’elle a commencé.

Alors, attendez un peu pour le moment opportun pour le relancer à nouveau. Le fait que votre ex s’est déjà remis avec une autre femme, ne veut pas du tout dire qu’il vous a oublié, bien au contraire. Cela signifie, qu’il est en train de passer par un moment difficile et qu’il a besoin de quelqu’un pour apaiser sa douleur, mais au fond de lui il sait profondément que cette relation ne le comblera pas totalement de bonheur. C’est juste une période de transition. Le plus important est de maintenir votre calme, de rester sereine, et de ne laisser aucune émotion négative vous ronger, occupez-vous l’esprit, et attendez le bon moment pour passer à l’acte. Laissez-le faire ses propres erreurs, et un jour il se rendra compte que cette relation de transition ne lui apporte pas autant que ce que vous lui apportiez.

Que faire si vous avez déjà fait une ou plusieurs de ces 5 erreurs ?

C’est fort possible que vous ayez fait une ou plusieurs erreurs comme celles-ci, suite à la rupture, ne vous inquiétez surtout pas, c’est tout à fait normal ! Ce qui est important est que vous prenez conscience que de commettre ces erreurs ne vous aidera en rien pour récupérer votre ex. Comme vous, j’ai eu des soucis de rupture amoureuse, et lorsque j’ai voulu récupérer mon ex, j’ai fait toutes les erreurs que je vous ai énumérés. Et ça ne faisait qu’empirer les choses, rabaisser mon moral et mon estime de soi. Dans un prochain article, nous verrons comment récupérer votre ex, en activant une meilleure version de vous-même.

Si vous aussi, avez commis ces erreurs lors de la reconquête de votre ex, n’hésitez pas à partager votre expérience, en laissant un commentaire.

Vœux de vies antérieures, blocages du présent

Vœux de vies antérieures, blocages du présentEt si nous avons tout essayé pour nous épanouir dans certains domaines de notre vie, et que pour une raison ou pour une autre, ça ne marche pas comme on le souhaiterait, comme s’il y avait quelque chose qui nous bloque, nous retient et nous empêche de nous épanouir totalement.

Et si la raison pour laquelle nous avons tendance à rester célibataires, ou à manquer d’argent est le résultat des vœux que nous avons faits dans une vie antérieure. Ces vœux faits dans une vie antérieure peuvent avoir transcendé dans votre présent, et vous bloquer dans la réalisation de vos projets. Par cette attention puissante, que vous avez peut-être faite dans le passé, ces vœux peuvent vous affecter inconsciemment, dans votre vie actuelle. C’est pour cela, que sans le savoir, parfois nous portons la plupart du temps inconsciemment, un lourd bagage karmique dans cette vie, qui provient de ces vœux ou de ces pactes que l’on aurait pu prononcer et accepter dans une vie antérieure.

Les trois vœux principaux qui étaient souvent prononcés à l’époque pour être admis dans une congrégation religieuse, ou un ordre sont les vœux de chasteté, les vœux de pauvreté et les vœux d’obéissance.

Comme une promesse, un sacrifice pour démontrer leur dévouement, des moines et des religieuses ont juré d’être loyaux en leurs propos et en leurs actes. Chaque religieux prononçait trois vœux. Des engagements à obéir pour toute leur vie et à perpétuité. Désobéir à ces promesses résultées à plusieurs conséquences lourdes pour la personne qui ne respectait pas ces pactes. La punition infligée peut se traduire aujourd’hui par ces lacunes que l’on peut ressentir dans nos vies, comme si la punition perdurait, pour nous faire subir les éloges d’un passé lointain. Les vœux religieux qui se faisaient il y a très longtemps en arrière, étaient très puissants, et le sont toujours, car ils sont chargés émotionnellement d’énergie, par la présence religieuse qui régnait à l’époque.

Les vœux religieux sont une tradition chrétienne qui consiste à vivre selon la vie de Jésus-Christ, dans la pauvreté, l’obéissance et la chasteté. Nous portons tous en nous un bagage énergétique provenant de notre cheminement à travers cette vie-ci et nos vies antérieures, qui perdure dans le temps et qui n’a aucune limite, jusqu’à en prendre conscience et s’en libérer.

Voeux de chastetéLes vœux de chasteté peuvent causer dans cette vie, des problèmes à garder ou à faire fonctionner des relations, et peuvent être la cause profonde de certains divorces. Si vous avez des soucis d’intimité, des dysfonctionnements sexuels, une baisse de libido constante, des relations difficiles, c’est peut-être parce que vous avez fait des vœux de chasteté dans une vie antérieure. Les vœux de pauvreté peuvent apporter des soucis financiers, bloquer la capacité d’attirer ou d’économiser de l’argent, de trouver du travail, d’avoir des opportunités de carrière, ou d’avoir du succès dans la vie en général. Si vous avez peur de la réussite, si vous croyez inconsciemment que l’argent fait pas bon ménage avec la spiritualité, ou que vous avez souvent des soucis financiers, c’est possible que dans une vie antérieure, vous ayez fait un vœu de pauvreté. Les vœux d’obéissance peuvent causer des blocages au niveau de l’identité, et sur le pouvoir personnel disponible que vous avez dans cette vie. Beaucoup de personnes, qui ont des difficultés à se confronter avec l’autorité, par exemple avec un père strict, un patron de travail, ou avec certains systèmes de la société, découvrent souvent qu’ils ont signé dans une vie antérieure des vœux d’obéissance.

Dans un prochain article, nous verrons ensemble comment se détacher de ces vœux, et en formuler de nouveaux qui seront plus adaptés avec votre vie actuelle. Des vœux beaucoup plus portants pour que vous vous épanouissiez enfin dans tous les domaines de votre vie, sans ces attaches karmiques du passé.

Technique de PNL pour se libérer des pulsions alimentaires

Cette technique puissante de PNL va vous permettre d’éliminer un aliment que vous avez pour habitude de grignoter, et qui vous pose problème. Ça peut être des bars chocolatés, des gâteaux, des chips, ou tout autre aliment trop sucré, trop salé ou trop gras. Cette technique va vous permettre de vous désintéresser de l’aliment que vous avez choisi d’éliminer de vos pensées, et qui vous pose problème, car vous savez que ça nuit à votre santé. C’est important d’utiliser cette technique pour un aliment spécifique, ensuite vous pourrez la refaire avec d’autres aliments que vous trouvez que c’est difficile de vous en passer.

En utilisant le tableau ci-dessous que vous pourrez imprimer, vous allez demander à un proche de vous aider en vous demandant de visualiser la première image (celle de l’aliment auquel vous êtes attiré et qui vous pose problème) et de noter toutes les submodalités, en vous posant les questions de la colonne 1 et en y notant vos réponses. Vous devrez répondre sans réfléchir. Cette technique doit se faire de manière rapide, des questions et des réponses rapides, en commençant avec toutes les submodalités visuelles, ensuite en poursuivant avec les submodalités auditives, puis pour terminer avec les submodalités kinesthésiques. Une fois que votre interlocuteur aura relevé toutes les informations de l’image de cet aliment que vous désirez balayé de vos pensées, et qui les aura notés dans la première colonne, il fera de même avec la deuxième colonne, mais cette fois-ci avec un aliment que vous détestez. Une fois les submodalités des 2 images relevées, votre partenaire procédera à « l’inversement » des submodalités en suivant les étapes.

Tableau-de-Submodalités

Téléchargez et imprimez le tableau de Submodalités

Étape 1 : 

Alors, c’est parti ! Avec les yeux fermés, visualisez une image de vous en train de manger cet aliment que vous avez choisi d’éliminer et que vous avez du mal à vous en passer, et remarquez tous les détails. En utilisant le tableau, votre partenaire vous pose les questions de la colonne 1 et note les réponses dans les cases correspondantes, visuel, auditif, kinesthésique.

Étape 2 : 

Une fois que toutes les submodalités de la colonne 1 ont été relevées. Cassez l’état, en ouvrant les yeux, en prenant de longues et profondes respirations, en vous étirant, ou en regardant par la fenêtre…

Étape 3 : 

Maintenant, je vous invite à visualiser un aliment, sur lequel vous n’avez aucune attirance, choisissez plutôt un aliment qui vous dégoute. Plus cet aliment spécifique vous dégoute (moisi, pourrissement, odeur nauséabonde), plus cet exercice sera efficace. Si vous ne détestez aucun aliment, vous pouvez toujours utiliser l’image du vomi, car la vue, l’odorat peut déclencher chez certaines personnes une forte sensation de dégout, et cela sera parfait pour cet exercice. Demandez à votre partenaire de faire la même chose avec cette deuxième image (celle de l’aliment qui vous répugne), en vous posant les questions et en remplissant la colonne 2. Fermez les yeux, et visualisez tous les détails en répondant aux questions de votre interlocuteur.

Étape 4 : 

Ouvrez les yeux, et cassez l’état, pendant que votre partenaire note les différences entre les deux colonnes. Par exemple, si dans la colonne 1, l’image était en couleur, et que dans la colonne 2, l’image est en noir et blanc, et bien il notera un petit signe, une petite étoile, un trait… pour indiquer qu’il y a une différence.

Étape 5 : 

Pour terminer, fermer à nouveau les yeux, et ramener en mémoire la première image, celle de l’aliment sur lequel vous aviez l’habitude de grignoter sous les pulsions alimentaires. Et imaginez que vous avez une télécommande dans les mains, et que cette fois-ci vous allez changer la manière dont vous vous sentez par rapport à cet aliment néfaste pour votre santé. Cette étape permet d’inverser les submodalités, pour que vous puissiez vous reprogrammer à voir cet aliment différemment, à vous en désintéresser. Laissez-vous guider par votre partenaire qui transformera la manière dont vous voyez cet aliment en utilisant les submodalités de l’aliment 2, et en jouant avec les submodalités dans lesquelles il aura précédemment noté une différence (marqué d’une étoile, d’un trait ou d’un point…), tout en vous demandant de visualiser l’image de l’aliment à rayer de vos pensées.

Par exemple, si dans l’image de l’aliment 1, il y avait de la couleur, et que dans l’image de l’aliment 2, elle était en noir et blanc, et bien, vous allez visualiser que l’image de l’aliment 1 devient en noir et blanc.

Si vous rencontrez un souci particulier avec cette technique, ou si vous avez besoin d’un peu plus de précision, n’hésitez pas à laisser votre message dans les commentaires 🙂

Technique de visualisation pour améliorer votre mémoire

Amélioration de la mémoirePour démontrer que la capacité de votre mémoire peut être améliorée, je vous invite à faire une petite expérience. Je vais vous donner une liste de 12 mots à retenir et ensuite je voudrais que vous les redisiez dans l’ordre correct, si possible. Demandez à une personne de votre entourage de vous aider avec cet exercice et de vérifier que vous avez bien dit les 12 mots dans l’ordre.

Êtes-vous prêt ? Alors le premier mot c’est voiture et les autres sont : valise, guitare, perroquet, pluie, arbre, nuage, bateau, téléphone, tante, montre, vent.

Maintenant, c’est à vous ! Récitez à la personne de votre choix les 12 mots dans l’ordre.

Vérifier ensemble si vous avez pu dire les 12 mots dans l’ordre. Si oui, bravo ! votre mémoire n’est pas mal du tout ! Sinon, je vous invite à poursuivre avec cette visualisation.

Maintenant, je vais former une petite histoire autour de ces 12 mots afin que vous puissiez vous souvenir de l’ordre grâce à cette petite visualisation (la personne de votre choix doit vous la lire). Et alors que vous formez les images dans votre esprit, exagérez-les ou rendez les comiques. Vous pourrez trouver que ça sera plus facile de le faire avec les yeux fermés.

Le premier mot c’est « voiture », alors imaginez une voiture ancienne rouge avec des petits pois jaunes.
Le deuxième mot c’est « valise », et à l’intérieur du coffre de la voiture se trouve une valise en carton.
Le troisième mot c’est « guitare », et lorsque vous ouvrez la valise, vous êtes surpris de voir une magnifique guitare.
Le quatrième mot c’est « perroquet », et lorsque vous vous mettez à jouer de la guitare, il y a un perroquet aux plumages multicolores qui commence à chanter.
Le cinquième mot c’est « pluie », et alors que le perroquet continue à chanter, il commence à pleuvoir.
Et le sixième mot c’est « arbre », et il pleut tellement que vous pouvez voir que l’arbre sur lequel se trouve l’oiseau commence à pousser de plus en plus haut, jusqu’à atteindre les nuages.
Et le septième mot c’est « nuage », vous pouvez voir un magnifique nuage aux couleurs de l’arc-en-ciel.
Et le huitième mot c’est « bateau », et sur ce nuage, vous pouvez voir l’image d’un bateau de pirates.
Et le neuvième mot c’est « téléphone », et vous pouvez voir qu’un des pirates qui se trouve sur le bateau sort son téléphone de sa poche, parce qu’il y a quelqu’un qui l’appelle.
Et le dixième mot c’est « tante », sa tante l’appelle pour lui demander de lui rapporter quelque chose de particulier de son voyage.
Et le onzième mot c’est « montre », elle lui demande de lui ramener une montre à voyager dans le temps.
Et le douzième et dernier mot c’est « vent », et le vent souffle tellement fort qu’il pousse l’image que vous étiez en train de visualiser hors de vos pensées, et hors du temps.

Maintenant, ouvrez les yeux, et prenez quelques profondes respirations. Étirez-vous, pour casser l’état.
Ensuite, fermez à nouveau les yeux et en vous aidant de la visualisation, vous allez réciter à haute voix les 12 mots dans l’ordre.

Alors, qu’avez-vous pensé de la technique, est-ce que ça a bien fonctionné pour vous ? Connaissez-vous d’autres techniques de mémorisation ?

7 ASTUCES pour en finir avec le grignotage

Arrêter le grignotage, avant qu’il ne grignote votre capital santé !

GourmandiseLe grignotage est la consommation de petites portions d’aliments entre les repas, sans particulièrement ressentir la sensation de faim. Ce comportement reflète souvent un déséquilibre alimentaire global. Nous vivons dans une société de consommation et nous sommes souvent bombardés par des publicités vantant les délices de tels ou tel produit pour nous inciter à l’acheter. Le grignotage contribue fortement à la progression de l’obésité en France. Pour éviter de prendre du poids, il est primordial de lutter contre ce fléau en identifiant quelles sont les causes du grignotage. Les causes du grignotage peuvent provenir de différentes sources. Elles peuvent provenir d’un besoin de compenser un état de mal-être ou bien un manque affectif, pour atténuer un stress, pour se réconforter, parce qu’on se sent seul, parce qu’on s’ennuie, parce qu’une pulsion irraisonnée surgit ou bien seulement même par gourmandise. Les causes du grignotage peuvent aussi provenir d’une alimentation déséquilibrée, mal répartie dans la journée ou bien insuffisante parce que vous sautez peut-être des repas, comme le petit-déjeuner par exemple. L’importance pour se libérer de ce mauvais comportement alimentaire est tout d’abord de prendre conscience des raisons pour lesquelles vous grignotez. Posez-vous les bonnes questions et analysez tous ces moments « réflexes-grignotage » qui ont lieu au cours de vos journées. Quelques fois, nous avons tendance à penser que la nourriture apporte un plaisir immédiat qui nous fait oublier momentanément notre inconfort, mais comme vous le savez, tout cela est faux. Les méfaits du grignotage sur la santé sont nombreux. Non seulement le grignotage conduit à une surconsommation, et souvent à la prise de poids, mais cela peut aussi provoquer à long terme des maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Pour arrêter de grignoter, il faut mettre toutes les chances de son côté, alors c’est primordial d’identifier les sources de l’inconfort psychologique et le bénéfice de la prise alimentaire. Souvent, le grignotage est une réponse inappropriée à un besoin. Pour cela, il est impératif d’éviter de multiplier les tentations. Alors voici une liste d’astuces qui pourrait vous aider à changer votre comportement alimentaire et mettre fin aux grignotages une bonne fois pour toutes.

7 ASTUCES pour en finir avec le grignotage

1) Posez-vous les bonnes questions. Demandez-vous pourquoi vous grignotez, quand et où avez-vous tendance à grignoter ? Grignotez-vous lorsque vous êtes seul ou lorsque vous êtes accompagné, et demandez-vous quelles sont les raisons derrière ce comportement ? En identifiant tous ces éléments lorsque vous êtes tenté de grignoter, vous aurez l’opportunité de prendre conscience de la situation, pour pouvoir éviter ces situations. Demandez-vous si ce remplissage est utile ou pas, et qu’est-ce que cela vous rapporte ?

2) Détournez votre esprit en l’occupant avec autre chose de beaucoup plus sain. Le grignotage résulte le plus souvent d’une pulsion, qui peut se transformer en obsession. Alors, reprogrammez-vous en utilisant cette pulsion à votre avantage en envoyant un nouveau message à votre cerveau que chaque fois que vous ressentez l’envie de grignoter montée en vous, et bien à la place vous ferez 50 abdos, ou des squats. En faisant cela, vous oublierez que vous aviez l’attention de grignoter, et vous allez développer un ventre plat et tonifier. Vous pouvez également faire une liste des activités que vous adorez, et qui peuvent vous faire complètement oublier votre envie de grignotage. Soyez créative et faites une liste de toutes les petites choses que vous pourriez faire afin de détourner l’envie de se remplir. Utiliser la pulsion alimentaire que vous avez avec plutôt la pulsion de faire quelque chose de créatif et de sain, ou bien de constructif, comme lire une page d’un livre, faire de l’exercice, apprendre une nouvelle danse, une nouvelle langue, un nouveau hobby, une balade, enfin tout ce que vous pouvez penser et qui vous correspond le mieux. Pour faire passer l’envie, vous pouvez aussi vous brosser les dents avec un dentifrice à la menthe, boire un grand verre d’eau, une tisane ou un thé sans sucre, ou bien faire des exercices de respirations. Trouvez des moyens créatifs, pour transformer les pulsions de grignotages en pulsions d’apprentissage et d’activité et gestes sains. À vous de tester et de trouver la méthode qui marche le mieux pour vous !

3) Soyez préparé, et gardez des aliments sains à portée de mains, comme des bâtons de carotte, des galettes de riz, des noix, dans votre voiture, au travail, dans votre sac à main… Croquer des crudités nature ou trempées dans une sauce au yaourt ou au fromage blanc, sans matières grasses ! Cela vous permettra de minimiser les envies pour des aliments gras ou trop sucrés. Ainsi vous aurez des alternatives saines à porter de main. Évitez de multiplier les tentations et assurez-vous d’avoir toujours le ventre plein lorsque vous allez faire les courses, pour minimiser les achats d’aliments inutiles. Vous pourrez alors plutôt planifier quelle sorte d’aliments sains vous allez grignoter au cours de votre journée pour combler les moments de fringales.

4) Ne sautez pas les repas, et ne les prenez pas trop tardivement, car le grignotage est souvent le résultat du non-respect des heures de repas. Si vous sautez, un ou deux repas dans la journée, vous aurez plus tendance à grignoter. En sautant le petit-déjeuner, ou le repas du midi, vous avez de fortes chances de succomber aux grignotages. Le mieux est de fractionner votre alimentation en 3 ou 4 repas par jour, et de manger dans le calme en viellant à bien mastiquer les aliments. Pour que votre cerveau ait le temps de recevoir l’information de satiété, l’idéal est de s’assurer que vos repas durent au moins 20 minutes. Alors, prenez le temps pour bien manger pendant les repas, et savourez chaque bouchée. Si vous restez plusieurs heures sans manger, vos niveaux de sucre dans le sang seront perturbés, résultants à un manque d’énergie, une faiblesse ou la difficulté de se concentrer.  C’est important de bien répartir votre alimentation au cours de la journée, et de prendre vos repas à heures régulières. Arrêter de grignoter ne veut pas dire arrêter de goûter, bien au contraire ! Le goûter peut être envisagé comme un vrai repas, à condition bien sûr qu’il soit équilibré et rassasiant.

5) Évitez de remplir vos placards avec des produits hypercaloriques. Diminuer la quantité de gâteaux, snacks salés, de sodas que vous achetez, car la consommation de ces aliments très caloriques provoque des pics d’hyperglycémie, suivit d’une hypoglycémie réactionnelle ce qui provoque une baisse de tension, une fatigue, et c’est alors qu’une envie irrésistible de grignoter surgit et vous donne la sensation de fringale. C’est un cercle vicieux, car le sucre attire le sucre. Commencez par acheter des plus petites quantités, avant d’éliminer complètement les aliments et boissons sucrées de votre alimentation. Diminuez aussi la consommation d’alcool et souvenez-vous que la seule boisson indispensable est l’eau et que vous devez en boire au moins un litre et demi par jour. Augmentez plutôt les achats de fruits et légumes frais et exposez-les sur la table dans un beau panier dans votre cuisine ou dans votre salon.

6) Écrivez dans un journal tous les aliments que vous grignotez. Le fait de noter tous les aliments et boissons que vous consommez pendant la journée est une excellente manière de pouvoir identifier le type d’aliment que vous mangez entre les repas, à quel moment vous le faites et quelles émotions se cachent derrière cette envie de se remplir.

7) Utilisez le grignotage à votre avantage, en détournant la qualité d’aliments que vous consommez d’habitude avec plutôt des aliments sains. Cela vous donne l’opportunité de consommer les 5 fruits et légumes qui sont généralement conseillés de manger quotidiennement. Les fruits et légumes sont riches en fibres et ont beaucoup de vertus bénéfiques pour votre santé. Alors faites-vous plaisir avec les fruits et légumes pour combler vraiment votre faim.

 

Pour conclure, une alimentation suffisante, bien répartie au cours de la journée et équilibrée est la meilleure manière de lutter contre les grignotages.

La Bibliothèque des Annales Akashiques

Annales akashiqueGrâce au voyage astral, à l’hypnose ou à la méditation, vous avez la possibilité d’accéder à la bibliothèque des annales akashiques, aussi appelée la Grande Bibliothèque Universelle. C’est l’endroit dans lequel se trouvent toutes les informations sur votre âme, sur vos incarnations passées, et vous aide à trouver votre chemin spirituel, à répondre à vos questions existentielles, et à révéler votre vraie nature. Toutes les âmes de l’univers, les expériences, les connaissances, les actions et les émotions qui ont eu lieu dans le temps et l’espace sont inscrits énergétiquement dans les annales Akashiques. Toutes les pensées, tous les mots, toutes les intentions, et toutes les actions de chaque personne qui a vécu dans le passé, qui vit dans le présent, ou bien qui vivra dans le passé sont enregistrés dans ce grand entrepôt de l’univers. Par le droit de naissance divin, chaque personne à la capacité d’accéder à sa propre bibliothèque, afin de lire ses annales Akashiques.

Dans ce lieu cosmique, vous avez la possibilité d’apprendre la vérité sur toutes choses, sur votre passée, présent et futur, ainsi que de découvrir toutes les facettes de votre être, de votre âme, de votre personne. Des êtres spirituels sont désignés pour protéger vos Annales. Ces esprits gardiens, sont à la fois des guides et les conservateurs de cette bibliothèque éthérique. Ils vous aident à accéder aux annales Akashiques, tout en protégeant toutes vos informations contenues dans votre bibliothèque. Les annales sont classées comme dans une vraie bibliothèque. Pour accéder à un moment spécifique de votre passé, il vous suffit de poser votre attention sur la question et de laisser votre intuition vous guider vers le livre qui contient la réponse. La meilleure manière pour accéder à cette bibliothèque est en modifiant votre état de conscience, en abaissant les ondes cérébrales pour atteindre le point Alpha. Par les voyages astraux, la relaxation, l’hypnose ou la visualisation, vous avez la possibilité d’accéder à ces archives. Une fois dans cet état profond de relaxation, vous pouvez penser à une question dont vous aimeriez connaitre la réponse. Lâcher prise et laisser venir à vous toutes les informations qui vous viennent. Ne portez aucun jugement sur les informations que vous recevez. Trouvez une manière de vous souvenir de la réponse, en y attribuant une image, un son et une impression.

Une autre manière d’accéder à vos annales Akashiques, est par la méditation, ou bien par la prière. Lorsque vous êtes en train de méditer ou de prier, vous avez la possibilité d’apaiser votre esprit afin d’être suffisamment réceptif et ouvert pour recevoir toute information que vous aimeriez puiser de votre bibliothèque personnelle.

50 excellentes raisons pour arrêter de fumer du cannabis

CannabisLe cannabis est un produit toxique qui perturbe le système nerveux en s’introduisant dans la biochimie du cerveau. Cette substance peut altérer le comportement et la conscience du consommateur, en modifiant ses perceptions spatio-temporelles. Pour arrêter de fumer, je pense que la première clé qui est primordiale c’est la motivation. Alors j’ai établi une liste des nombreux bienfaits que vous ressentirez après un certain temps d’arrêt du cannabis. J’espère que ces exemples seront source de motivation pour vous aider à arrêter définitivement, à couper les liens et à vous libérer totalement de l’emprise de cette substance hautement toxique dans votre vie.

Bienfaits de l’arrêt du cannabis après un certain temps de sevrage :

1) Votre esprit est plus clair, vous êtes beaucoup plus lucide
2) Votre respiration s’améliore
3) Votre mémoire s’améliore
4) Vous êtes de meilleure humeur
5) Vous êtes moins stressé 
6) La dépression s’estompe
7) Vous êtes plus connecté avec les autres et avec votre environnement
8) Vous reprenez confiance en vous
9) Vous êtes plus concentré
10) Vous appréciez tous les petits plaisirs de la vie
11) Plus besoin de se cacher
12) Plus de risque de se faire prendre et avoir des problèmes judiciaires
13) Vous devenez une personne beaucoup plus épanouie
14) Vous avez plus de temps libre pour faire les choses que vous aimez
15) Vous avez plus d’énergie, vous êtes beaucoup moins fatigué et vous n’avez plus besoin de dormir autant qu’avant. C’est plus facile de se réveiller le matin, en pleine forme.
16) Vous avez plus d’argent et vous faites des économies
17) Vous êtes plus en mesure d’essayer de nouvelles choses
18) Vous développez une meilleure relation avec votre famille, et toutes les personnes qui vous entourent
19) Vous avez plus de facilité à apprendre de nouvelles choses
20) Votre conduite sur la route est plus efficace et plus sécurisée
21) Plus besoin de se casser la tête pour se fournir de quoi fumer
22) Plus de paranoïa
23) Vous augmentez la motivation de faire des choses qui vous permet d’évoluer
24) Vous vous sentez complètement satisfait avec vous-même sans béquilles. Vous n’avez plus besoin de sources externes pour vous remplir de bonheur.
25) Vous n’êtes plus l’esclave, car vous vous êtes échappé de l’emprise du cannabis. Vous êtes beaucoup plus indépendant.
26) Vous ne vous sentez plus coupable comme quand vous consommiez, vous êtes en paix avec vous-même.
27) Vous avez plus de patience, de compassion et de gratitude
28) Vous ne vous sentez plus irritable, si vous n’avez pas fumé
29) Il y a considérablement bien moins de stress dans votre vie
30) Vous développerez un meilleur sens de l’humour
31) Vous êtes un bon exemple pour les autres fumeurs
32) Vos sens sont plus aiguisés. Votre vue, votre odorat, votre gout, vos ressentis s’améliorent. Vous avez meilleure mine.
33) La vie devient beaucoup plus facile sans le cannabis, avec de nouvelles opportunités qui s’ouvrent à vous.
34) Vous êtes plus créative et vous trouvez plus d’inspiration
35) Vous appréciez des moments de qualité avec votre famille et vos amis
36) Vous êtes beaucoup plus optimiste et plus joyeux
37) Vous avez arrêté de procrastiner. Vous avez plus envie de faire les choses du quotidien. Vous avez aussi plus de motivation pour terminer, toutes les choses que vous avez commencé et que vous aviez toujours voulues terminées, mais que vous aviez du mal à le faire.
38) Vous êtes plus en contrôle sur d’autres aspects de votre vie aussi, comme votre santé, vous avez envie de manger des aliments plus sains, de faire du sport et de vous occuper mieux de vous.
39) Vous êtes plus performant au travail
40) La qualité de votre vie est beaucoup plus satisfaisante et plaisante. Votre vie prend une tournure beaucoup plus positive.
41) Vous ne vous inquiétez plus si vous avez les yeux rouges ou si vous puez l’odeur du cannabis
42) Votre santé s’améliore considérablement et vous êtes moins malade
43) Vous devenez une meilleure version de vous-même, une personne moins coléreuse envers les gens que vous aimez
44) Vous avez plus d’ambition pour accomplir tout ce dont vous rêver d’accomplir. Vous devenez une personne beaucoup plus intéressante.
45) La clarté de vos pensées vous aide à surmonter tout obstacle sans stresser comme avant. Vous pouvez gérer beaucoup mieux les soucis de la vie.
46) Vous vous donnez la permission de vous détacher des choses qui vous faisaient plus de mal que de bien, et vous êtes en mesure de balayer les blessures plus profondes en allant à la racine du problème qui était resté dormant pendant toute la période de consommation de cannabis.
47) Vous n’avez plus besoin de fumer pour être heureux, vous avez enfin tourné la page.
48) Vous êtes moins lent dans vos mouvements et dans votre manière de penser.
49) Vous attirez à vous des personnes différentes, plus intéressantes, avec une énergie plus élevée.
50) Vous êtes le patron de votre propre cerveau. Vous reprenez le contrôle sur vous-même et sur votre vie.

Arrêter de fumer le cannabis avec l’hypnose

HypnoseL’hypnose est un moyen efficace, souvent en dernier recours, pour sortir d’une dépendance au cannabis. C’est un outil thérapeutique très puissant qui permet avant tout d’atténuer l’envie, pour ensuite permettre l’arrêt total de cette addiction. Par cette approche thérapeutique, il est possible de casser le cercle vicieux, pour développer plutôt un cercle vertueux, progressivement et qui s’inscrit dans la durée. Les effets à cout terme de la consommation de cannabis entrainent souvent une perte de coordination, ainsi qu’une vision et une audition déformées. Une consommation à long terme peut entrainer des symptômes psychotiques. Elle peut également provoquer des lésions aux poumons et au cœur, et aggraver les symptômes de bronchite. L’hypnothérapie permet d’aider le consommateur de cannabis à se libérer en profondeur de sa dépendance tout en atténuant fortement tous les symptômes liés au sevrage, tels que le stress, l’irritabilité, l’anxiété, la dépression, les nuits de sommeil perturbées, la fatigue excessive, ou tout autre facteur désagréable qui peuvent survenir pendant la période d’abstinence. Par cet accompagnement thérapeutique, le besoin initial de consommer du cannabis ainsi que les éléments déclencheurs sont traités à la racine, dans le but de libérer totalement le patient de ce cercle vicieux, afin qu’il se détache complètement de cette dépendance au cannabis.