Catégorie : Chamanisme

Le Kambo, vaccin de la grenouille, puissant purificateur

KamboLe Kambo, aussi appelé « vaccin de la grenouille » est amplement répandu et utilisé parmi les communautés indigènes d’Amazonie. Le kambo est obtenu en capturant la grenouille géante (Phylloméduse bicolore ou Rainette Singe) et en grattant la sécrétion de sa peau. Son venin contient près de 200 molécules actives, dont la der-morphine, substance 300 fois plus puissante que la morphine. Ce venin très puissant secrété par la grenouille, aurais des vertus désintoxicantes, nettoyantes, purifiantes et stimulantes du système immunitaire. Cette pratique utilisée par les indiens d’amazonie depuis très longtemps, permet de traiter diverses pathologies, qui affecte principalement le système immunitaire. Non seulement, le Kambo médicinal soigne de nombreuses maladies, mais la sueur de cette grenouille verte fluorescente à aussi la virtue d’élever le niveau énergétique, tout en nettoyant en profondeur le corps physique et astral. Le kambo serais aussi efficace pour lutter contre les addictions. Non seulement, le kambo nettoie considérablement l’organisme, mais il nettoie aussi les toxines, et les métaux lourds du corps. Les réactions les plus communes sont des malaises, des nausées et des vomissements.

Kambo2En raison de sa toxicité élevée, la grenouille n’a pas à se soucier des prédateurs, elle est donc assez facil à attraper. Une fois le posion extrait, la grenouille est relachée dans la nature. Le kambo est séché et mélangé à un peu de salive ou d’eau, ce qui lui donnera un aspet gélatineux. Il peut ensuite être appliqué sur la peau par petites touches. La sécrétion de la grenouille est appliquée en couche sous-cutanée à l’aide d’un couteau. L’effet commence environ 30 secondes après l’application et dure entre 30 à 45 minutes. La prise du Kambo est un moment assez difficile, avec parfois l’impression de « mourir » puis de renaitre. Au moment d’appliquer le venin sur la peau, une sensation de brulure se fait ressentir, puis on ressens le poison monter à la tête très rapidement et avec puissance. Très vite, on à aussi la tête qui gonfle telle une grenouille, le coeur qui palpite, on à très chaud, des sueurs abondantes, des tremblements et surtout beaucoup de vomissements. La personne qui veut en prendre doit avant tout boire deux litres d’eau à jeun puis s’inoculer le venin à travers une plaie (en général une brûlure est faite sur le bras avec un morceau de bois pour introduire le venin). Avant et pendant le rituel, plus de 4 litres d’eau sont bus.

Kambo-medecinaUne fois la séance terminée, une super sensation de bien être et d’apaisement se fait ressentir, avec un esprit léger et apaisé. 

Entre sudation, tremblements, nausées, crampes, vomissements, gonflement prononcé au niveau du visage et une augmentation de la température corporelle, vous l’aurez deviné, prendre du kambo n’est pas une partie de plaisir, mais les effets sont si bénéfiques, que ce moment désagréable se fait vite oublié par la suite.

Le kambo peut être aussi utiliser pendant d’autres rituels chamaniques, comme en complément d’une cérémonie d’ayahuasca, par exemple. Ainsi, les effets de la cérémonie seront plus puissants.

Magré le grand inconfort physique ressenti, il s’agit en ce qui me concerne une des expériences les plus enrichissantes à tester au moins une fois dans sa vie. Le corps et l’esprit sont purifiés par ce nettoyage fait en profondeur.

La thérapie de l’œuf ; eh oui, ça existe !

Qu’est-ce que l’ovothérapie ? À quoi sert-elle ? Comment procéder ? Comment interpréter ?

La thérapie de l’œuf est une pratique ancestrale, appelée ovothérapie, qui consiste à passer un œuf frais, sur tout le corps de la personne qui accepte de recevoir le soin, afin de la libérer de toutes charges négatives, des énergies pesantes (internes ou externes), comme des miasmes, des larves, des entités, etc.. , qui aurait pu se rattacher à son champ aurique, et qui peut provoquer des soucis récurrents dans sa vie, tels que des difficultés d’entretenir des relations saines avec son entourage, ou bien avoir des tendances à avoir des difficultés financières, relationnelles, ou professionnelles. L’ovothérapie est une thérapie de guérison holistique qui consiste à libérer nos corps physique, mental et spirituel, de toute surcharge d’énergies négatives, et qui sert aussi à la fois comme outil d’interprétation pour détecter la provenance des douleurs, et des charges émotionnelles. Cette technique de nettoyage aurique à l’aide d’un œuf, se fait en stimulant l’énergie vitale, afin de dégager le corps de tout élément intrusif. Lors de mes voyages en Amazonie, j’ai découvert que les habitants de la forêt avaient pour habitude de se passer un œuf, s’ils ressentaient des maux de tête, des douleurs dans des parties de leurs corps, ou bien s’ils ressentaient qu’ils étaient surchargés d’énergies négatives. Le passage de l’œuf est très commun pour ces personnes afin d’éloigner toute source de mal-être. Depuis, c’est une technique que j’ai déjà pratiquée sur quelques-uns de mes patients et qui s’est avérée efficace. Je vous explique pourquoi. Malgré le fait que cette technique ancestrale peut paraitre un peu bizarre, elle a aussi son explication scientifique. La première chose à savoir pour comprendre ce processus est que notre corps est composé de plusieurs cellules, alors que l’œuf forme une seule et même cellule. D’après une loi physique, le corps qui contient la plus grande cellule attire l’énergie du corps contenant les plus petites cellules. L’œuf étant une seule et même cellule, une cellule unique, beaucoup plus volumineuse, va attirer à lui toutes les énergies pesantes présentes dans le champ énergétique de la personne recevant le soin. L’œuf représente une des cellules les plus volumineuses qu’un organisme peut créer, et de par sa fréquence vibratoire à la capacité d’attirer les énergies négatives à lui pour libérer la personne de son mal-être. L’aspect général de l’œuf, son arôme, la forme du jaune et du blanc d’œuf, tout dans l’œuf peut nous donner des indications sur notre état général. L’œuf, considéré comme contenant le germe à partir duquel se développe la manifestation, est un symbole universel. 

L’œuf est associé à l’un des mystères de la création du monde. Dans toutes les traditions, de l’orient à l’occident, et du nord au sud, l’œuf est à l’origine de l’existence de toutes les créatures. Le jaune d’œuf décrit la forme des organes, dans lesquelles se logent les énergies négatives. Le banc de l’œuf est plus en relation avec le mental, représenté à travers des sortes de fils et des bulles, indiquant sous quelle forme le patient aurait pu recevoir ces énergies basses. La présence de formes comme des petites épines par exemple, nous indique que des énergies négatives en provenance d’une autre personne viennent interférer avec notre bien-être. Cette technique permet aussi de nettoyer les 7 points énergétiques principaux que sont les chakras que possède notre corps. Après avoir passé l’œuf sur tout le corps de la personne qui reçoit le soin, vient ensuite la phase d’interprétation, qui consiste à casser l’œuf dans un verre d’eau, afin de pouvoir analyser et interpréter la provenance des maux et blocages énergétiques. Une fois le rituel terminé, la personne se sent détendue, énergisée, libérée et allégée.  

Comment procéder ? 

1. Préparez sur une table, avec une bougie blanche allumée (si vous faites ce procédé à l’intérieur), un verre de préférence en verre, rempli à la moitié avec de l’eau, et avec 2 ou 3 œufs de prêts (oeuf de poule le plus frais possible). L’idéal c’est de faire ce soin ancestral à l’extérieur, en pleine nature, ou bien dans votre jardin, si vous en avez un. Habillez-vous en blanc, comme symbole de pureté et de guérison.

2. Tenez-vous debout, et faites une prière ou une demande de protection spirituelle à tout être de lumières, auquel vous croyez.

3. Prenez l’œuf entre vos deux mains, et amenez-le à votre front, tout en vous focalisant sur l’intention de guérison que vous êtes sur le point d’entreprendre et en répétant trois fois le nom et prénom de la personne sur laquelle vous allez effectuer le nettoyage.

4. La personne qui reçoit le soin (le receveur) vous explique les raisons de son mal-être et sur quel point elle aimerait travailler, ou se libérer. Cette étape est très importante, car elle permet d’enclencher le nettoyage, et de conscientiser ce qu’il y a à lâcher. 

5. La personne est allongée sur le dos, et en commençant par la tête, vous allez passer l’œuf sur chacun de ses membres, tout le long de son corps et en terminant par les pieds. Vous passerez l’œuf en traçant de toutes petites croix, et en insistant bien aux extrémités du corps, au niveau des chakras, dans les articulations, ainsi que dans la base du crâne. Pendant tout ce temps, le receveur reste allongé, les yeux fermés et en étant ouvert à la guérison énergétique qui a lieu. Ensuite, la personne se retourne, pour être allongée sur le ventre, pour que vous puissiez refaire le procédé en commençant par la tête, et en terminant sur tous le dessous des pieds.

6. Dès que vous avez terminé de passer l’œuf dans chaque partie du corps du receveur, en faisant des petites croix et en insistant bien au niveau des articulations, dans les chakras, et aux extrémités, vous allez poursuivre en cassant avec délicatesse l’œuf dans l’eau précédemment préparée à cet effet. À ce stade-là, il est très important de ne pas montrer l’œuf à la personne sur laquelle vous venez d’effectuer le soin, car elle risque de reprendre les énergies basses dument retirées de son champ aurique, pendant la séance.

7. Vous pouvez ensuite passer à la phase d’interprétation (voir plus bas « Comment interpréter ? »), afin de mieux comprendre l’origine du mal-être de votre interlocuteur. 

8. Après avoir analysé l’œuf que vous aurez cassé dans l’eau, vous allez jeter le contenu du verre dans les toilettes et tirer la chasse d’eau 5 fois, afin de bien évacuer les résidus d’énergies négatives.

PS Si vous pesez l’œuf avant et après le soin, vous allez constater que son poids aura augmenté, grâce à toute l’énergie négative qu’il aura attirée à lui.

Comment interpréter ?

Je précise à nouveau que la meilleure manière de passer l’œuf est de commencer par la tête, tout le long du corps, jusqu’au pied, en insistant bien vers les yeux, le cœur, l’estomac, des points dans lesquels l’énergie des chakras est le plus intense, ainsi que dans les articulations et les extrémités. Accompagnez le passage de l’œuf avec des paroles de protections contenant une haute fréquence vibratoire, ou bien des petites prières (si vous êtes croyant), tout en effectuant des petites croix. 

Vous pourrez répéter ce processus de nettoyage sur la personne qui reçoit le soin (le consultant), autant de fois que nécessaire, au point que l’œuf soit d’un aspect normal au moment de le casser dans le verre. Lorsque l’œuf a un aspect tout à fait normal lorsqu’il est cassé dans l’eau, cela signifie qu’aucun mal n’a été fait sur la personne qui reçoit le soin, et qu’il n’y a aucun élément important qui vient perturber son champ aurique. Cela indique donc que la personne n’a pas de surcharge négative importante.

1. Si vous pouvez voir beaucoup de bulles autour du jaune d’œuf, cela signifie que la charge énergétique présente est assez pesante, négative. Cette surcharge énergétique se traduit souvent par des états de fatigue répétitive, une perte d’énergie, une perte de motivation.

2. Si vous pouvez distinguer toute sorte d’images, des personnages, des symboles, un animal ou bien un objet en particulier à l’intérieure du jaune d’œuf ; le symbole que vous pouvez voir est la source de préoccupation que la personne ressent actuellement. Si vous pouvez distinguer un personnage, et bien il peut représenter une personne qui est jalouse et envieuse envers le consultant, et qui essaye de lui mettre des bâtons dans les roues. Si c’est un animal, cela pourrait suggérer au consultant d’analyser ses rêves, pour comprendre les messages qui s’y cachent, et qui le préoccupent inconsciemment.

3. Si vous pouvez voir des formes comme des épines ou des aiguilles, ces formes peuvent aussi représenter des personnes qui sont jalouses et envieuses envers le consultant et qui ont tendance à lui mettre des bâtons dans les roues, car elles ne veulent pas le voir réussir dans sa vie.

4. Si vous pouvez voir comme un voile qui couvre le jaune d’œuf, cela se produit le plus souvent, lorsque le consultant se sent constamment attaqué ou provoqué par une personne en particulier. L’œuf attire et expire tout le mal que cette personne est en train de lui faire.

5. Si vous pouvez distinguer comme des points rouges et noirs sur le jaune d’œuf, ces signes présentent une tendance à développer des pathologies, cela indique qu’il faut vraiment que le consultant se prenne en main, afin de ne pas tomber dans une maladie plus avancée.

6. Lorsque l’œuf a un aspect, trouble, avec beaucoup de points et de bulles, cela peut-être un indicateur que le consultant a le mauvais œil (attention croyance fortement amérindienne).

7. Des pointes qui partent du haut vers le bas indiquent que le consultant doit plus se contrôler, et c’est aussi l’indication qu’il a beaucoup de ressentiment enfoui qui le ronge de l’intérieur.

8. Si vous voyez des formes comme enroulées, cela peut vous indiquer que le consultant ignore souvent les petits maux qu’il ressent en permanence, et sur lesquelles il ne prête pas particulièrement son attention. Ce cas de figure avertit le consultant de l’importance de se faire faire un bilan de santé chez un médecin, et de s’occuper davantage de lui.

9. À partir du moment que vous cassez l’œuf dans un verre d’eau, normalement le jaune d’œuf devrait se loger directement au fond du verre, mais si le jaune reste au milieu ou qu’il est plus près de la surface que dans le fond du verre, cela pourrait signifier qu’une certaine personne est en train d’envoyer des énergies négatives contre le consultant. Ou bien lorsque le jaune d’œuf et le blanc d’œuf paraissent comme un peu cuits, cela symbolise des énergies négatives qui circulent autour du consultant, comme un phénomène de magie noire dirigé contre lui.

D’autres symboles plus spécifiques que vous pourrez trouver, en analysant l’œuf :

1.Des yeux dans l’œuf signifient que quelqu’un est en train de surveiller de très près le consultant. Cette personne éprouve beaucoup de jalousie envers lui, ce qui peut être la cause des blocages et du mal-être qu’il éprouve en ce moment.

2.Des figures géométriques peuvent indiquer plusieurs douleurs physiques en relation avec des non-dits, lorsque ces symboles sont en forme de triangle, ce sont à propos de mensonges que le consultant a dit, et sur lequel il ressent maintenant de la culpabilité, les carrés signifient qu’il a besoin de régler la situation dans laquelle il se trouve actuellement pour pouvoir avancer dans sa vie.

3.Des halos blancs autour du jaune d’œuf signifient que le consultant a pris des décisions importantes un peu trop précipitamment, et qu’il doit prendre du recul afin d’avoir une meilleure perception sur les enjeux encourus.

4.Des sortes de figures tourbillonnantes ou en forme de nuages : Cela indique des soucis au niveau émotionnel qui crée des conflits dans les relations avec autrui.

5.S’il y a comme plusieurs fils qui montent, cela signifie que les propos des personnes autour du consultant l’affectent profondément, et qu’il y a des personnes qui ne souhaitent pas le voir heureux.

6.Si vous pouvez distinguer des visages, des silhouettes de personnes, les êtres de lumières qui entourent le consultant ont un message à lui faire passer. Il est temps pour lui d’observer d’un peu plus près les signaux transmis.

7.S’il y a des sortes de toiles d’araignées, cela signifie qu’il y a plusieurs personnes qui sont jalouses du consultant, et n’ont pas envie de le voir évoluer, ou bien de le voir concrétiser un projet sur lequel il est sur le point de réaliser. Cela peut-être des collègues de travail, ou un groupe de personnes.

8.Si vous pouvez distinguer des images d’animaux, cela signifie que le consultant est en train d’utiliser son énergie, sur quelque chose qui n’a pas vraiment d’importance, et qu’il est en train de perdre son temps.

9.Lorsqu’il y a comme des fleurs, cela signifie que les énergies négatives s’éloignent du consultant, et que c’est une période de bon augure qui s’annonce pour lui.

10.Si l’œuf se casse au moment de le passer sur le corps du receveur, cela peut indiquer que la charge négative est assez importante, et que la personne n’a pas vraiment agi pour s’en libérer, et au fil du temps, ces énergies négatives se sont accumulées. Si c’est le cas, prenez un autre œuf, et recommencez du début. Jetez l’œuf cassé directement à la poubelle, ne le cassez pas plus dans le verre contenant de l’eau.

Aucune connaissance particulière n’est requise pour effectuer ce nettoyage sur vous-même ou sur d’autres personnes. Juste votre bonne volonté et l’intention d’apporter un mieux-être sont nécessaires. Faites preuve de discernement, et utilisez cette technique et ces interprétations, seulement si ça vous parle. Attention, les symboles présents dans l’œuf ne sont que des interprétations, utilisez-les à bon escient. Si vous avez des questions concernant cette technique, ou si vous désirez apporter votre expérience concernant ce nettoyage aurique, n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires.

Chants sacrés des chamans d’Amazonie : « Los Icaros »

Esprit de la forêtLes icaros sont des chants sacrés utiliser par les chamans d’Amazonie depuis la nuit des temps. Ils forment une sorte de véhicule énergétique qui permet aux chamans et guérisseurs de passer les ponts vibratoires et accéder à d’autres mondes. Le chant du chaman est un de ses outils de guérison les plus importants, qui est une expression concrète de ses connaissances en matière de communication spirituelle et symbolise aussi une sorte d’empreinte de son énergie personnelle. Les icaros font partie intégrante des pratiques chamaniques en Amazonie. Ils permettent de communiquer directement avec l’essence d’une plante, d’un arbre, ou bien avec l’esprit d’un animal. Ce sont essentiellement les plantes maitresses telles que l’Ayahuasca, qui enseignent ces chants sacrés aux chamans, mais les icaros peuvent leur être aussi transmis sous forme de vision, ou à travers leurs rêves. Toutes plantes ont leurs propres icaros, et ces chants sacrés sont transmis aux chamans pendant les périodes de diètes, dans lesquelles ils sont isolés pendant un certain temps, avec une restriction alimentaire assez stricte, dans le but de recevoir l’énergie de guérison et les enseignements que chaque plante a à transmettre. Si le chaman est profondément connecté à un icaro en particulier, il saura exactement quand ; comment, et avec qui l’utilisé. Chaque chaman et guérisseur ont leurs propres icaros. Dans la forêt Amazonienne Péruvienne, le mot « icaros » désigne les chants sacrés ou mélodies qu’utilisent les chamans pendant les rituels et les cérémonies chamaniques. L’objectif de ces chants est de nettoyer, de protéger, de guérir le corps, l’esprit et l’âme des participants. Les icaros se sifflent ou se chantent généralement dans un dialecte qui est un mélange de leur langue native (par ex : Quechua, Shipibo-Conibo, Asháninka, etc.), et d’espagnol, ainsi que de certains sons assez évocateurs. Les icaros représentent un système de communication entre le chaman et les différentes entités, les esprits des plantes et des animaux, les éléments de la nature et les participants de la cérémonie.

Les icaros ont plusieurs fonctions :

  • Pour commencer la cérémonie ou le rituel chamanique
  • Pour entrer en communication avec l’esprit de l’ayahuasca afin de stimuler les visions
  • Pour chasser les effets trop puissants de certaines visions, et ramener la personne à son état normal
  • Pour faire appel aux « doctorcitos », petits docteurs de la forêt
  • Pour stimuler les visions des plantes maitresses consommées
  • Pour permettre aux participants de lâcher prise
  • Pour augmenter ou diminuer l’effet, ou la puissance des hallucinations.
  • Pour guérir certaines maladies et accélérer la guérison
  • Pour protéger un lieu, une personne, en événement
  • Pour mener à bien les cérémonies chamaniques
  • Pour renforcer les effets des plantes médicinales consommées
  • Pour entrer en contact avec l’énergie des arbres et créer un espace sacré de guérison
  • Pour rééquilibrer les centres énergétiques du cœur, du corps et de l’esprit
  • Pour communiquer avec certaines entités dans un but curatif ou pour soustraire des informations
  • Pour maintenir l’équilibre énergétique lors des cérémonies
  • Pour entrer en contact et communiquer avec l’esprit des plantes, des animaux et des éléments de la nature…

À écouter  sur YouTube:

Icaros

Icaros chantés par la chaman Dona Cotrina en Amazonie Péruvienne

Ayahuasca ; Plante maitresse d’Amazonie

L’Ayahuasca, aussi appelé « Yagé », est un breuvage à base de lianes hallucinogènes très puissantes (Banisteriopsis caapi) dont l’écorce sert principalement à la composition de cette boisson. Ces lianes préparées en synergie avec la chacruna (psychodria viridis) constituent un puissant remède de purification lors des cérémonies chamaniques.  L’Ayahuasca est traditionnellement utilisé par les chamans des tribus indiennes d’Amazonie pour entrer en transe, communiquer avec les esprits, dans un but divinatoire ou bien comme outil thérapeutique pour aider les patients qui viennent le consulter. Cette pratique existe en Amazonie depuis la nuit des temps. Un des éléments intéressants à propos de l’ayahuasca est qu’elle permet de faire remonter à la surface des processus inconscients, afin que nous puissions en prendre conscience et de ce fait nous permettre de travailler avec ces éléments le temps que les effets de la plante se font ressentir.

Le breuvage induit chez les patients des états de conscience modifiés, sans perte de celle-ci, qui permettent l’auto-exploration. La lyse temporaire des fonctions critiques et rationnelles autorise idéalement l’accès direct aux profondeurs de l’inconscient et aux reviviscences des événements-clés de la biographie personnelle : souvenirs réprimés, traumas oubliés, mémoires ancestrales remontent spontanément à la surface. Le rituel est structuré par les chants du chaman, qui guidera les participants au cours d’une expérience introspective d’une durée de quatre à huit heures : le patient doit garder le silence, sans interférer avec les autres, assis et concentré sur sa propre expérience. On remarque également une augmentation de la production onirique dans les semaines qui suivent la prise, marquée par des rêves plus intenses, plus fréquents et plus nets.

Ainsi, le jour suivant la session, on analyse les contenus des visions obtenues. Bien qu’il s’agisse en priorité d’un travail introspectif individuel, il surgit également des contenus communs qui peuvent être discutés, permettant à chacun d’enrichir son expérience personnelle.

Effets physiques de l’Ayahuasca

Ayahuasca VisionLa première sensation est celle de nausée propre à l’Ayahuasca, accompagnée de perceptions de bourdonnement ou de vibration, puis de diverses manifestations physiques ou mentales. Dans le cadre des manifestations physiques, qui peuvent être neurovégétatives, motrices ou perceptives, les plus fréquentes sont des sensations de froid ou de chaleur périphérique, mais aussi étourdissements, tachycardie, léger tremblement généralisé, dessèchement de la bouche, nausées, ou sensation de faiblesse. Les purges visent à laver le corps en favorisant l’élimination de ce qui a été pris en excès, indument, et qui provoque le mal : vomir signifie alors symboliquement « rendre », « restituer ». Postérieurement, on perçoit des couleurs vives au degré de luminosité variable et qui vont de simples taches de lumières ou de couleur à des images et des formes définies. La perception ne se limite pas au champ visuel, mais inclus les autres sens : sons et odeurs s’exacerbent et il apparait parfois une perception croisée, une synesthésie ou un enchainement sensoriel.

Il est également courant de ressentir l’hyperesthésie ou l’anesthésie, des sensations de disproportion, de la confusion des perceptions, surtout du temps, l’altération dans la position des organes, des émotions extrêmement fortes, des souvenirs qui ressurgissent ou des prises de conscience qui s’imposent au participant. Plus tard, on visualise des images plus précises porteuses de sens ainsi que des verbalisations internes plus nettes. Il arrive également que l’on se remémore des scènes passées.

Les fonctions de l’Ayahuasca dans le processus thérapeutique

L’Ayahuasca permet aux participants d’aller au-delà de l’expression verbale et de leurs limitations. Ils deviennent conscients de leurs problèmes par l’intermédiaire de visions qui leur procurent un accès direct à leur « monde intérieur ». Le consommateur d’Ayahuasca ne perd pas conscience durant la séance et, du fait, est en même temps l’observateur et l’observé. Il peut intervenir activement sur ses processus internes et redevenir le protagoniste direct de son traitement, ce qui instaure un sentiment de confiance en soi. L’Ayahuasca ne provoque pas d’addiction, éliminant ainsi la possibilité que le breuvage constitue une forme de traitement substitutif. On constaterait même une augmentation de la sensibilité du patient à l’Ayahuasca, et une réduction progressive des doses thérapeutiques nécessaires. Il n’existerait aucun risque de toxicité dans l’utilisation du breuvage, qui respecte les barrières physiologiques et les mécanismes naturels d’autorégulation au travers des fonctions d’évacuation lorsque le patient atteint les limites de ses résistances. L’Ayahuasca permettrait au sujet d’accéder au niveau transpersonnel et mystique, et ainsi de dépasser les conditionnements intellectuels, culturels et sociaux de son ego. Au niveau psychologique, l’Ayahuasca active le processus d’auto-guérison et de la restauration du psychisme, comme une augmentation de la capacité intellectuelle et de la concentration. L’émergence de souvenirs, la réduction de l’anxiété, la stimulation de l’activité onirique, l’identification de la partie « ombre » de la personnalité (qui relâche ainsi son emprise sur le sujet), la réduction des phénomènes de projection, une meilleure tolérance à la frustration, l’amélioration de l’estime de soi, et la facilitation des processus de différenciation et d’individuation… Tous ces éléments ouvrent au patient de nouvelles perspectives, et une toute nouvelle vision sur lui-même et sur le monde.

Si vous aussi avez eu une expérience avec l’Ayahuasca, comment est-ce que cette plante maitresse a changé votre vie ?

Introduction au chamanisme

Esprit de la forêt

Le chamanisme est une des plus vieilles formes de spiritualité. Cette pratique remonte à la nuit des temps. Le chaman est le gardien des connaissances et des traditions sacrées. Il voyage dans différentes dimensions en modifiant son état de conscience, dans le but d’entrer en contact avec ses guides spirituels, ses ancêtres, avec les esprits des plantes, ainsi qu’avec d’autres énergies. Si nos pensées sont négatives, si nos croyances sont toxiques, si l’on s’éloigne trop de qui ont est vraiment, de la vie, de la nature, et bien tout cela peut alors engendrer un déséquilibre au niveau énergétique, puis au niveau physique. Les chamans furent les premiers guérisseurs ; ils étaient tout à la fois conseillers spirituels, sages et visionnaires. Le chamanisme n’est pas une religion, c’est plutôt un mode de vie, une façon d’être.

Le chamanisme est un phénomène complexe et peu connu qui existe pourtant depuis la nuit des temps. Le chaman est une sorte d’intermédiaire entre le monde naturel et le monde spirituel. Cette pratique consiste à comprendre les racines de tous les modèles spirituels et des guérisons existantes. Chaque chaman fait appel à des caractéristiques de leurs cultures qui leur sont propres ; mais toutes sont basées sur les mêmes principes universels. Tous les chamans du monde parlent par exemple de l’existence de réalités parallèles et d’esprits bienveillants qui travaillent avec eux et rendent la guérison des personnes qu’il traite, possible. Ils ont la capacité de ramener de ces autres mondes, des informations utiles. Le chaman chante des « Icaros », comme des chansons de pouvoir qu’il utilise pour se connecter avec le monde spirituel et se protéger des mauvaises entités et des influences négatives. Chaque chaman possède des « Icaros » qui leur ont été transmis par leurs guides spirituels.

Le chaman utilise toute une palette de rituels pour altérer sa conscience et acquérir un état de transe. Les plantes qui induisent des visions et des hallucinations ont un rôle très important dans le chamanisme. Il utilise le son du tambour, les maracas ou d’autres types d’instruments qui lui permettent d’altérer sa conscience, et d’entrer en contact avec d’autres dimensions.

Le chaman est soutenu par diverses entités spirituelles telles que ses ancêtres, les plantes et ses animaux de pouvoir. Il a conscience que la vie est présente en toute chose et qu’il y a plusieurs manières de les percevoir. Il a beaucoup de respect pour la terre, les plantes, les animaux et tous les autres éléments de la nature, ainsi que ses aides spirituelles. Il communique avec les animaux, les plantes et les esprits, afin de s’accorder avec eux pour une collaboration mutuelle.

Le chaman a besoin de son guide spirituel pour le protégé du mal qu’il peut être confronté lorsqu’il aide une personne à guérir.

La philosophie du chaman est de donner pour recevoir. Les traditions chamaniques se basent sur le fait que le monde visible est imprégné par les forces et les esprits, et que tout cela affecte tout ce qui se manifeste dans la vie de tous les jours.

Généralement, les personnes s’initient au chamanisme, pour différentes raisons ; la première c’est par la transmission héréditaire, la deuxième raison est parce qu’ils en ressentent le besoin (un profond désir), comme un appel de leur vraie nature, et la troisième, en réponse à une période difficile qui les ont conduites à devenir chaman. Dans la plupart des cultures chamaniques, devenir chaman est un processus qui place la personne à passer des moments retirés de tous, et dans la solitude. Le futur chaman doit affronter tout type d’épreuves, des sacrifices et des enseignements.

L’initiation chamanique est un processus complexe et douloureux, dans lequel la santé mentale et physique de l’apprenti chaman est mise à dure épreuve.

Les trois étapes principales sont : l’appel des esprits, la maladie ou l’abandon de la vie sociale, et l’élévation du chaman. Ce sont des passages, dans lesquelles la personne interagit, se connecte avec le monde des esprits dans l’objectif d’apprendre sur la nature des maladies et de comment les soigner. L’apprenti chaman se retire dans un endroit, éloigné de tout, dans lequel il consomme des plantes hallucinogènes afin d’avoir des visions. Le futur chaman expérimente des visions spirituelles qui lui permettent de transformer sa personnalité et acquérir certains pouvoirs qui l’aideront dans son travail de guérisseur. La mort et la renaissance sont une thématique importante dans l’initiation chamanique.

Le chaman a aussi la capacité d’interpréter les rêves, faire des voyages astraux et voyager dans les mondes suprêmes et intérieurs…

Si vous aussi avez eu des expériences chamaniques, qu’elles étaient vos impressions ?